Célébration à  Radio Centrafrique d’un culte d’action de grâce pour le ministère de la Communication

0
31


Destiné à  rendre grâce à  Dieu pour ses bienfaits en faveur du ministère de la Communication, ce culte a offert au ministre Ange Maxime Kazagui l’occasion d’inviter le personnel dudit ministère à  cultiver l’amour du travail bien fait.

« J’ai trouvé ici beaucoup d’adversité, de médisance et de contrariété entre les uns et les autres. Il est temps de nous mettre réellement ensemble après ce culte de reconnaissance », a-t-il déclaré.

Il a invité tous les agents du département de la communication et des medias à  joindre leurs prières à  celles des autres et que cela soit sincère pour attirer la bénédiction divine sur le département afin d’œuvrer pour aider le pays à  sortir des difficultés multiformes.

Pour le pasteur Anicet Bissibangué, qui a donné le message de la circonstance dans Genèse 8 -20-21, le culte d’action de grâce est l’émanation de la renaissance au quotidien, l’indifférence n’étant pas l’apanage des enfants de Dieu
« C’est Dieu qui élève, vivifie et pourvoit aux besoins de son peuple. La reconnaissance fraye le chemin dans le désert, préserve la relation mutuelle et la cohésion sociale », a-t-il conclu.

Quant au président de l’Union des Journalistes de Centrafrique (UJCA), Tita Samba Solé, il s’est réjoui de ce que la cellule de prière de radio Centrafrique, qui a évolué en dents de scie depuis les années 90, se stabilise aujourd’hui grâce à  l’humilité du ministre de la Communication et des Media.

Source : abangui.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here