Traité d’interdiction complète des essais nucléaires Une victoire de plus pour Dr. Lassina Zerbo et son équipe

0
9


Le Royaume de Thaïlande et l’Etat des Tuvalu ont respectivement ratifié et signé le Traité d’interdiction Complète des Essais Nucléaires, le mardi 25 septembre 2018, à  New York, en marge des travaux de la 73ème session ordinaire de l’Assemblée Générale des Nations Unies. Un pas de plus franchi vers l’universalisation du Traité par l’Organisation du Traité d’interdiction Complète des Essais Nucléaires (OTICE), sous le leadership de son Secrétaire Exécutif, Dr. Lassina Zerbo.

L’acte de ratification du Traité d’interdiction Complète des Essais Nucléaires (TICE) par la Thaïlande porte ainsi à  167 le nombre des Etats à  avoir ratifié ledit Traité. « La ratification du Traité par la Thaïlande est un appui majeur aux efforts de désarmement et de non-prolifération nucléaires » s’est réjoui Dr. Lassina Zerbo. Il a félicité le Royaume de Thaïlande pour son soutien au Traité, renforçant ainsi le message de l’urgence de l’entrée en vigueur du Traité.
Il faut noter qu’avant cette ratification, la Thaïlande abritait déjà  une station sismique qui fait partie du Système de Surveillance International (SSI) prévu par le TICE, une station radionucléide pour la détection des gaz rares, ainsi qu’un Centre national d’alerte aux Tsunamis. Par cet acte, le Royaume de Thaïlande rejoint désormais les neuf autres pays membres de l’Association des Nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN) qui avaient déjà  ratifié le Traité.
La cérémonie de ratification a été suivie de celle de la signature dudit Traité par l’Etat des Tuvalu, archipel polynésien, situé au centre de l’océan Pacifique, au sud de l’équateur. A présent, le nombre des Etats signataires du Traité est de 184. On comprend la joie et la fierté des témoins de l’événement au premier rang desquels le Secrétaire Exécutif de l’OTICE. Dr Zerbo s’est donc félicité de cette signature du Traité par les Tuvalu. « Pour une région qui a tant souffert des essais nucléaires atmosphériques à  grande échelle, et où certains atolls restent jusqu’à  ce jour inhabitables, l’adhésion au TICE est la bonne décision », a-t-il indiqué. Et de souligner que l’Organisation qu’il dirige accompagnera l’Etat des Tuvalu dans le processus dans lequel il s’est engagé.

Ces deux actes d’adhésion et de ratification sont à  mettre à  l’actif des efforts inlassables déployés par le Secrétaire Exécutif de l’OTICE et toute son équipe. En effet, depuis sa prise de fonction à  la tête de cette instance internationale en 2013, Dr. Lassina ZERBO ne ménage aucun effort pour mener le plaidoyer nécessaire en vue d’une adhésion massive au TICE. Un leadership qui permet d’engranger au quotidien des résultats importants, salués à  travers le monde. Ce Traité est, du reste, un des instruments internationaux les plus universels dans le domaine du désarmement et de la non-prolifération.
En rappel, le Traité d’interdiction complète des essais nucléaires, adopté en 1996, est un instrument international au service de la paix et de la sécurité internationales, dont l’un des objectifs principaux est de « contribuer efficacement à  la prévention de la prolifération des armes nucléaires sous tous ses aspects et au processus de désarmement nucléaire ».
Un pas important vient d’être franchi avec l’engagement du Royaume de Thaïlande et de l’Etat des Tuvalu, preuve de la bonne marche de l’Organisation chargée de promouvoir le TICE. Gageons donc que ce Traité, dont la pertinence est internationalement reconnue, puisse bientôt entrer en vigueur avec les signatures et/ou les ratifications attendues de la Chine, de la Corée du Nord, de l’Egypte, de l’Inde, de l’Iran, d’Israà«l, du Pakistan et des Etats-Unis. Son « régime » de contrôle des armes s’en trouvera renforcé. L’espoir demeure entier.
Regis Bakyono

Source : abangui.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here