fbpx
Accueil Société Centrafrique : Justin Innocent Wilite déplore les agissements de certains élus de...

Centrafrique : Justin Innocent Wilite déplore les agissements de certains élus de la Nation

0
38

BANGUI, le 27 Septembre 2018 (RJDH)— Lors d’un entretien dans l’émission Actualité et Nous sur les ondes de la radio fréquence RJDH (100.5 FM) ce mardi 25 Septembre, Justin Innocent Wilite, homme politique et Président du parti «Congrès Centrafricain pour la Renaissance», a critiqué et déploré le comportement de certains députés qui ternissent l’image de l’Assemblée Nationale.

Des accusations de détournement de fonds, des menaces, des préméditations entre les députés, le saccage de certains services de l’Assemblée Nationale, des tapages médiatiques, ce sont là quelques incidents malheureux qui ont rythmé le fonctionnement de l’Assemblée Nationale ces derniers temps.

Pour Justin Innocent Wilité, cela est regrettable : « c’est au grand regret très amère pour ceux qui prétendent être élus de la Nation. Il y a certains députés qui sautent à l’œil pour profiter de leur immunité parlementaire pour exagérer et denier tout ce qui est une valeur de certains membres ou des individus qui sont des citoyens centrafricains. Je regrette tout ce qui se passe aujourd’hui ! L’Assemblée saccagée, détournements… »

Le président du Congrès Centrafricain pour la Renaissance propose une réforme des institutions. «Aujourd’hui il faut réformer nos institutions. L’Assemblée Nationale doit être gérée dans les programmes de l’interne, c’est-à-dire les règlements et les dispositions internes de l’Assemblée Nationale». Il ajoute  qu’il faut également redéfinir les catégories de personnes qui doivent être élues : «il faut redéfinir les catégories de personnes qui doivent être élues. Redéfinir qu’est-ce qui est député centrafricain ».

Poursuivant ses propos, l’homme politique interprète le mobile des agissements de ces élus de la Nation. Pour lui, ils veulent simplement accéder au Palais du Peuple pour bénéficier d’une certaine immunité : « Aujourd’hui, c’est un problème de déportation des intérêts égoïstes remplis d’ambiguïté de ces personnalités. Nous savons que la majorité de ceux qui sont présentement à l’Assemblée, d’autres des anciens Ministres, d’autres des anciens dignitaires, Directeurs Généraux, etc…. Mais ils ont des soucis avec la justice ! Ils se sont précipités à l’Assemblée pour bénéficier d’une certaine couverture. Et voilà quand on essaie de dénoncer ce qu’ils ont fait, ils resurgissent ».

Justin Innocent Wilite fut l’un des candidats à l’élection présidentielle de 2011 dont le dossier n’a pas été validé par la Cour Constitutionnelle. Après quelques années d’absence, il revient sur la scène politique nationale.

Source : rjdh.org

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here