Validation des instruments de sauvegarde environnementale et sociale du programme de désarmement

0
12


Bangui – Le président du Comité consultatif et de suivi du programme national de Désarmement des ex-combattants, le Colonel Bienvenu-Noà«l Sélesson, a lancé, mardi 25 septembre 2018 à  Bangui les travaux de l’atelier de validation des instruments de sauvegarde environnementale et sociale se rapportant au projet de réintégration des ex combattants.

L’objectif de cet atelier de validation des instruments de sauvegarde environnementale et sociale du projet de réintégration des ex-combattants est de doter l’Unité d’exécution du Programme National de Désarmement, Démobilisation, Réinsertion et Rapatriement (UEPNDDRR) d’un cadre de gestion environnementale et sociale ainsi que d’un cadre de politique de réinsertion.

Selon le coordonnateur du programme de DDRR, Bienvenu-Noà«l Sélesson, il existe un lien entre l’environnement et le désarmement et il est important de préparer les documents pour que les activités socioéconomiques qui seront prochainement lancées n’aient pas d’incidences négatives sur la population en général et les bénéficiaires en particulier.

Les travaux de cet atelier, toujours selon le Colonel Sélesson, constituent une étape majeure dans la réalisation du programme national de désarmement, démobilisation et réinsertion ainsi que la recherche de la paix et la stabilité en République Centrafricaine.

Ledit document, après examen, va permettre également à  la coordination du DDRR d’obtenir auprès du ministère de l’Environnement et du Développement durable un certificat de conformité environnementale afin d’être crédible auprès des partenaires internationaux, a-t-il indiqué.

Il convient de rappeler que l’atelier de validation des instruments de sauvegarde environnementale et sociale est intervenu après une campagne de sensibilisation et d’information des maires et des autorités locales des communes de Bimbo, Bégoua ainsi que celles du 4ème Arrondissement de Bangui.

Le projet de réintégration et de réinsertion socioéconomique des ex-combattants est un programme financé par la Banque mondiale pour une durée de 30 mois.

Source : abangui.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here