fbpx
Accueil Société Centrafrique: L’Organisation des Demandeurs d’Emploi projette d’organiser une marche jeudi à Bangui

Centrafrique: L’Organisation des Demandeurs d’Emploi projette d’organiser une marche jeudi à Bangui

0
15

BANGUI, 26 septembre 2018 (RJDH)— L’Organisation des Demandeurs d’Emploi et des Eternels Stagiaires pour la Défense du Principe d’Egalité de Chance devant l’Emploi de Centrafrique projette d’organiser une marche pacifique ce jeudi 27 septembre, afin de réclamer leur intégration dans la fonction publique centrafricaine.

Après la récente intégration dans la fonction publique en Centrafrique, plusieurs laissés pour compte mécontents décident de poursuivre des démarches pour faire entendre leurs voix.

Joint par le RJDH, la Secrétaire de cette Organisation, Zita Radegonde Seleina, explique l’action à mener ce jour-là «Cette marche aura lieu le jeudi prochain. Nous partirons du siège de la bourse du travail pour le Palais de la Renaissance où un mémorandum sera remis au Président de la République », a expliqué Zita Radegonde Seleina

« Nous allons marcher, les pieds nus avec la Bible, le Coran et les rameaux de palmier en main. C’est pour dire que nous sommes des Centrafricains et nous sommes lésés et c’est un malheur pour le pays. C’est quelque chose qui pourra aussi jouer sur le pays. Quelqu’un qui marche les pieds nus, cela montre que c’est de la malédiction. Les rameaux de palmiers, c’est le signe de malheur. Et d’autre part, la Bible et le coran représentent la justice car ce qu’on est en train de faire c’est de l’injustice », a précisé Zita Radegonde Seleina.

Selon Zita Radegonde SELEINA, des démarches ont été menées avec des rencontres à l’appui auprès du premier ministre mais rien de concret n’est sorti de ces démarches. «Dans les démarches menées et suite au sit-in observé au Palais de l’Assemblée Nationale, le 1er Vice-Président de l’Assemblée nationale, Symphorien Mapenzi a non seulement organisé une table ronde, mais interpellé le Ministre de la Fonction publique pour l’analyse de la situation. Mais rien », regrette-t-elle.

Il ressort du rapport du ministre de la fonction Publique qu’il subsiste encore une marge et c’est cette marge que la plateforme réclame.

Source : rjdh.org

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here