Centrafrique : affaire des bien mal acquis, le Président Touadera bientôt devant ses juges à  Paris.

3
854


Accusé à  juste titre par l’ONG internationale allemande« Transparency « depuis 2014, le Président Faustin Archange Touadera pourrait se retrouver prochainement pour la première fois devant ses juges à  Paris .

Enseignant à  l’Université de Bangui depuis une dizaine d’années, l’Universitaire Faustin Archange Touadera, nommé en 2008comme Premier ministre par le général Président François Bozizé, est élu à  son tour Président de la République en 2016 suite à  une élection très controversée organisée par sa belle-sœur, la Présidente de la transition d’alors Catherine Samba-Panza.

Sauf que notre Professeur, le mathématicien de Boy-Rabe surnommé la « Tortue de Damara» et qualifié par ses partisans le « Président des pauvres », est depuis quelques jours dans le viseur de la justice française dans une affaire des biens mal-acquis déclenchée depuis plusieurs années contre sa personne par l’ONG allemande Transparency qui lui reproche son implication à  grande échelle dans le détournement des deniers publics à  l’époque qu’il fà»t Premier ministre du général François Bozizé (2008-2013).

Cependant, après son élection à  la tête de la République centrafricaine en 2016, la justice française, qui a été saisie de l’affaire, juge mieux de classer le dossier en attendant.

Or, depuis la publication par le magazine économique américain « FORBES » classant les 10 premiers riches centrafricains dont notre Président des pauvres Faustin Archange Touadera figure à  la deuxième place après celle de son poulain François Bozizé, l’ONG Transparency tente à  nouveau de réactiver le dossier devant la justice française.

Selon les premiers éléments de l’enquête, notre mathématicien de Boy-Rabe, qui est devenu milliardaire en moins de cinq ans, augmente sensiblement son pactole depuis son arrivée au pouvoir.

Désormais à  la tête d’une centaine des milliards de francs CFA grâce aux contrats miniers octroyés comme des petits-pains vendus sur le marché, Faustin Archange Touadera semble oublier son passé du Président des pauvres. Il navigue désormais entre les différentes villas de ses maîtresses.

Avec sa prochaine comparution devant la justice, les Centrafricains pourront très vite découvrir la réalité de ce qui se cache dans ce palais de Bangui.

Rappelons que l’ORGANISATION NON GOUVERNEMENTALE allemande Transparency est une organisation internationale ayant la principale vocation la lutte contre la corruption des gouvernements et Institutions gouvernementales mondiaux.

Source : abangui.com

3 Commentaires

  1. Et quoi donc ,ce vous oublier ces les Centrafricain on ne laissera plus jamais faire par votre manipulation.Que cette sois disant justice comme déjà par ce crime de honte des militaires Français en Centrafrique et je crois que Mr Giscard d’Estaing est toujours en vie à quand vont-ils le traduire devants les sois disans Justice .Nous savions bien ou voulez en venir mes le peuple Centrafricain comprend très votre manipulation que Français s,occupe problème et nos dirigeants s occuper des bourbier dont ils nous on laissé.Dieu aime la Centrafrique

  2. comme par hasard les vieux démons se reveillent. Un pays souverain avec à sa tête un chef d État démocratiquement élu doit tjrs demeurer esclave de ces Européens. Non ça suffit. Laissez le peuple centrafricain et son président en paix et en harmonie avec toutes les bonnes volontés à travers le monde. Merci

  3. Laisser nous tranquille.avez vous conduit Sarkozy devant la justice ? On est fatigué de vos manipulation dans notre chère Afrique. C’est même vous qui êtes à l’origine de notre pauvreté. Tout blanc est blanc mains nous préférons mainte fois les russes que les vampires français. OK?f

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here