La Représentante spéciale adjointe du Secrétaire général des Nations-Unies clarifie sa triple mission en Centrafrique

0
41


Bangui, – La conférence de presse hebdomadaire de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations-Unies pour la stabilisation en République Centrafricaine (MINUSCA), co-animé par le porte-parole Vladimir Monteiro et la Représentante spéciale adjointe du Secrétaire général des Nations Unies, Najat Rochdi, s’est focalisée, mercredi 19 septembre 2018 à  Bangui, sur l’extension de l’autorité de l’Etat et l’Etat de droit.

Coordonnateur Humanitaire et Représentant Résident du PNUD, Najat Rochdi a expliqué que ces fonctions ne se trouvent que dans le cadre de la mission du maintien de la paix intégrée dans le but de lui permettre d’avoir les pouvoirs étendus afin de mieux coordonner la consolidation de la paix au relèvement.

C’est généralement un poste à  3 chapeaux et qu’ en Centrafrique, elle a sous sa responsabilité trois composantes dans le cadre de la consolidation de la paix et du relèvement de la République de la Centrafricaine : la restauration de l’Etat, le rétablissement de l’Etat de droit et l’intégration relative au système des Nations-Unies, a-t-elle souligné.

Mme Najat Rochdi a indiqué qu’en sa qualité de Représentante spéciale adjointe du Secrétaire général des Nations Unies, elle doit appuyer le Représentant Spécial dans la mise en œuvre du mandat de la MINUSCA, plus particulièrement dans les domaines de la restauration de l’autorité de l’Etat, du relèvement et de la consolidation de la paix, des affaires civiles et des affaires judiciaires et pénitentiaires.

« En tant que Coordonnateur Résident, je dois renforcer l’intégration et la collaboration entre la MINUSCA et les agences, fonds et programmes des Nations-Unies en République Centrafricaine et dans ce cadre, je contribue à  la mobilisation des ressources auprès des donateurs et à  assurer une assistance technique des Nations-Unies au gouvernement centrafricain », a-t-elle poursuivi.

S’agissant de sa caquette de Coordonnateur Humanitaire, elle a assuré coordonner l’action humanitaire entre la MINUSCA, les agences, fonds et programmes des Nations-Unies et les organisations non-gouvernementales internationales et nationales pour assister les populations centrafricaines démunies et faciliter l’acheminement de l’aide humanitaire.

Enfin en tant que Représentant Résident du PNUD, elle a noté qu’elle donne les orientations stratégiques concernant les activités de développement menées dans le pays.

Il convient de rappeler que Mme Najat Rochdi a dressé, au cours de cette conférence de presse, le bilan des activités qu’elle a menées durant ses deux années passées en République Centrafricaine et fait des projections sur ce qu’il reste à  faire dans le cadre du pilier « Extension de l’autorité de l’Etat et Etat de droit » de la MINUSCA en appui au gouvernement centrafricain.

De nationalité marocaine, Najat Rochdi (57 ans) a exercé en Egypte et au Cameroun, avant d’être nommée, le 2 mars 2017, au poste de Représentante spéciale adjointe du Secrétaire général de l’Onu en République Centrafricaine.

Source : abangui.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here