dimanche, décembre 16, 2018
Accueil Actualités Centrafrique : la cour criminelle de Berberati rend le verdict des accusés

Centrafrique : la cour criminelle de Berberati rend le verdict des accusés

0
73

BERBERATI, 20 septembres 2018 (RJDH) —Dix personnes ont été condamnées au cours des audiences de la session criminelle tenue à Berberati depuis trois jours, parmi lesquelles deux ont écopé de peine de 20 ans d’emprisonnement ferme. Elles sont poursuivies pour association de malfaiteurs, détention illégale d’armes artisanales, viol sur mineure et autre infraction. 

Sur les 33 dossiers inscrits dans le rôle de la session criminelle de la Cour d’Appel de Bouar, au moins dix(10) affaires sont jugées en l’espace de trois jours, et toutes condamnées par la cour criminelle au titre de l’année 2018. Cette session intervient après celle tenue en 2017 à Bouar où huit personnes ont été condamnées.

Parmi ces affaires, les dossiers d’Hélène Wakonzi et Jean Paul Ngoyakanga poursuivis tous de pratique de charlatanisme et de la sorcellerie ayant entrainé la mort d’une personne sont jugés par contumace et un mandat d’arrêt selon le parquet de Bouar est décerné contre ces personnes.

« Les deux accusés se sont évadés dans la nature. Et ils sont condamnés par contumace suivi d’un mandat d’arrêt décerné contre eux par la cour. Les autres sont condamnés tel que Michaël Nguia âgé de 23 ans a écopé lui aussi 15 ans d’emprisonnement ferme, Eric Mbongo à 10 ans et bien d’autres affaires » a présenté le président de la cour, Pascal Délimon.

Cette session criminelle à Berberati est suivie par la population qui salut cette lancée de la justice à lutter contre l’impunité dans la ville de Berberati en particulier et en République Centrafricaine en générale.

Un habitant de Berberati se dit soulagé de cette session, « cette session criminelle est une sonnette d’alarme pour ceux qui continue de commettre des bavures. Et c’est aussi un signe de soulagement pour les victimes de la crise centrafricaine » apprécie-t-il.

Les audiences de la Cour criminelle lancées le 17 septembre dernier vont se poursuivre jusqu’au 12 octobre prochain à Berberati chef-lieu de la Mambéré-Kadéi à l’ouest du pays. En 2017, la Cour d’appel de Bouar a condamné huit personnes poursuivies pour plusieurs chefs d’accusations dont l’association des malfaiteurs.

Source : rjdh.org

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here