Le Président Faustin Archange Touadéra lance la rentrée scolaire 2018-2019

0
54


Bangui, – Le Président Faustin-Archange Touadéra a lancé officiellement, lundi 17 septembre 2018 à  l’école Combattant à  Bangui, la rentrée scolaire 2018-2109 sous le thème : « équipons chaque école avec du mobilier et des manuels scolaires», en présence du Premier-ministre, Simplice Mathieu Sarandji, et du 2ème Vice-président de l’Assemblée Nationale, Mathurin Dimbélé Nakoé.

Le Président Faustin-Archange Touadéra a expliqué que le thème « un table-banc et un livre pour chaque élève » est un slogan qui prend en charge une des préoccupations urgentes et fondamentales de notre offre éducative, notamment celle de renforcer les établissements scolaires vandalisés pendant les événements douloureux que notre pays a connus.

La cérémonie de la rentrée scolaire 2018-2019 constitue un moment propice pour réaffirmer l’engagement du gouvernement en référence à  3 agendas qui visent à  promouvoir le droit à  l’éducation : le Plan de relèvement (RCPCA) à  travers sa composante 2, la stratégie continentale de l’éducation pour l’Afrique pour la période 2016-2024 et l’Objectif du développement durable numéro 4 de l’agenda 2030, a-t-il souligné.

Considérant que l’avenir d’un pays réside dans l’éducation des enfants, Faustin Archange Touadéra a indiqué que le gouvernement, avec à  l’aide des partenaires du système éducatif, notamment l’Union Européenne, l’UNICEF et le Partenariat mondial pour l’Education, tente de doter le pays avec des tables-bancs et des manuels scolaires.

Le Chef de l’Etat a invité les groupes armés, voire certains parents d’élèves, qui bradent souvent les tables-bancs ou les transforment en bois de chauffe pour la cuisine, à  rompre avec cette pratique néfaste qui condamne les enfants à  s’assoir à  même le sol pour étudier.

Le ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire, Technique et de l’Alphabétisation, Moukas Noure, a indiqué pour sa part que durant cette année scolaire, son département prône le renouveau et la relance du système éducatif de notre pays en rappelant les réformes envisagées dans le cadre de la feuille de route du gouvernement.

Il a relevé que durant l’année 2016-2017, l’effectif était de 833.000 élèves dans les établissements scolaires et qu’il a constaté que cet effectif a sensiblement augmenté pour atteindre 1.028.000 élèves au cours de l’année 2017-2018.

« »Avec le retour progressif de la sécurité sur l’ensemble du territoire national, les écoles sont de nouveau ouvertes et le taux de fréquentation des jeunes filles qui était de 33% en 2016-2017 est passé à  44% en 2017-2018″, a-t-il poursuivi.

Pour lui, l’achat de 6.000 tables-bancs par le Trésor Public et de 16.500 manuels scolaires conçus et élaborés par l’INRAP (l’Institut national de la recherche et de l’animation pédagogique) témoigne de l’engagement du gouvernement à  promouvoir l’éducation nationale dans notre pays en s’inspirant des réalités de chez nous.

L’Ambassadrice, Cheffe de la Délégation de l’Union Européenne et Cheffe de file des partenaires du système éducatif, Samuela Isopi, a quant à  elle réitéré l’appel et le plaidoyer des partenaires en faveur du respect des écoles, des élèves et des enseignants par les groupes armés.

Elle a encouragé les autres partenaires du système éducatif dont la MINUSCA et l’Ambassade des Etats-Unis à  se mobiliser davantage aux côtés du gouvernement centrafricain afin d’offrir aux enfants une éducation de qualité.

De son côté la Représentante de l’UNICEF, Christine Muhigana, a souligné que : « Le droit d’aller à  l’Ecole » n’est pas un slogan en l’air et a noté que pendant plusieurs années en République Centrafricaine, les enfants ont été privés de l’éducation parce qu’ils ont eu la malchance de grandir dans une région où règne l’insécurité.

Il convient de rappeler qu’au terme de ce lancement officiel de la rentrée scolaire 2018-2019, le Président Faustin-Archange Touadéra a symboliquement remis des tables-bancs et des manuels scolaires au ministre Moukas Noure.

Source : abangui.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here