Centrafrique : Les missions, les réalisations, les difficultés de l’OCRB sur la table des échanges de presse avec le Directeur Bienvenu ZOKOUE

0
36


Bangui – C’est au cours d’un entretien avec la rédaction du journal en ligne LE POTENTIEL CENTRAFRICAIN que M. Bienvenu ZOKOUE, Directeur de l’Office Centrafricain de Répression du Banditisme (OCRB) a bien voulu éclairer la lanterne du grand public sur les missions, les réalisations les difficultés de cette entité spécialisée de la Police nationale.

D’entrée de jeu, M. bienvenu ZOKOUE a précisé que l’OCRB a été créé au lendemain des trois (3) mutineries et a pour principale mission de lutter contre le grand banditisme sur l’ensemble du territoire national. Il a ajouté que à  ce jour, la lettre de mission de l’OCRB n’a pas changé tant bien même que le contexte de sa création n’est pas le même aujourd’hui.

« L’OCRB est une Direction de la Police Centrafricaine qui est composé de six antennes implantées dans les Huit arrondissements de Bangui ainsi qu’à  Bimbo et Bégoua » a indiqué le Directeur Bienvenu ZOKOUE.

Selon le Directeur de l’OCRB, dès sa prise de fonctions à  la tête de cet office, il s’est très vite appesanti sur les aspects de la remise en confiance au sein de l’équipe et le respect des règles, de l’éthique, la déontologie pour permettre aux personnels d’agir dans le stricte cadre des missions qui leur sont assignées. C’est ainsi M. Bienvenu ZOKOUE a mis fin à  la confusion des tâches dont certains éléments de l’OCRB entretenaient à  travers les contrôles routiers ou encore des pièces d’identité ce qui n’est pas de leur ressort.

Ce recadrage des missions de l’OCRB a donné confiance à  la population qui commence à  collaborer étroitement avec la dite structure policière ce qui a permis de réduire sensiblement les cas de braquages récurrents qui se produisaient les jours et les nuits dans la ville de Bangui et ses environs voir jusqu’en plein centre-ville.

Pour illustration, le Directeur de l’OCRB a donné le cas de la grande prouesse réalisée par son équipe qui a réussi à  démanteler huit (8) associations des malfaiteurs dont un nombre quatorze (14) principaux braqueurs parmi lesquels un certain Abdou NASSIR WAD de nationalité sénégalaise reconnu comme l’assassin de l’abbé Albert TOUNGOUMALET BABA ont été arrêtés et présentés à  la presse.

Pour ce qui concerne les difficultés, le Directeur nous a signifié que celles-ci sont beaucoup plus, d’ordre matériel car, le seul partenaire de l’OCRB c’est l’Etat qui est aussi confronté aux énormes difficultés compte tenu de tout ce que le pays a connu. Toutes fois, l’OCRB se bat avec le minimum des moyens que l’Etat a mis à  sa disposition pour remplir efficacement sa mission. Aussi, il compte sur le concours des partenaires pour lui permettre de se doter des matériels adéquats pour poursuivre à  bon port ses objectifs.

Dans son mot de fin M. Bienvenu ZOKOUE a déclaré que l’OCRB compte beaucoup sur la collaboration de la population afin de réagir à  temps réel pour contre tous les malfrats qui mettent en danger la vie des citoyens ainsi que leurs biens.

Hervé BINAH

Source : abangui.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here