Centrafrique : une vingtaine des morts dans un accident à  Bangui

0
45


Écrasées par un camion lourd, environ 20 personnes auraient péri ce dimanche 16 septembre au quartier Miskine dans le 5e arrondissement de Bangui.

Pour beaucoup des Banguissois, cela s’apparente à  un cauchemar ou la fin du monde annoncé par la bible. En cause, l’accident de circulation impliquant un camion lourd en provenance des villes de province et rempli des troupeaux de bœufs.

Selon les premiers éléments de l’enquête de la gendarmerie, le camion, qui prenait la direction du PK5 sur l’avenue Koudoukou, s’est retrouvé subitement priver de l’un de ses pneus juste à  quelques mettres du croisement de Miskine et Benz-vi.

Dans la foulée, le chauffeur du camion perd le contrôle de son véhicule et celui-ci commence immédiatement à  écraser tout ce qu’il retrouve sur son passage.

En commençant par les buvettes jusqu’aux kiosques, en passant par les motos mal stationnées aux abords de l’avenue Koudoukou, le camion fontaume écrase tout.

Cependant, ceux qui se trouvent malheureusement sur la ligne du camion sont aussi tués sur-le-champ.

Déployées sur place, les forces de sécurité intérieure (FSI) ont du mal à  sécuriser le lieu de l’accident en raison d’une foule incroyable d’environ 5000 personnes du secteur qui tentent malheureusement à  se venger pour certains, alors que les autres veulent voler les marchandises qui sont encore dans le camion.

Le ministre de l’Intérieur le général Wanzet Linguissara , qui est aussi présent, tente de faire de son mieux avec ses éléments pour faire dégager les personnes qui se trouvent encore sous le camion bélier.

Rappelons que normalement, tout véhicule transportant des troupeaux en provenance des villes de province doit être escorté par la brigade de la gendarmerie territoriale du Begoua jusqu’à  l’abattoir (SGA). Mais avec un camion rempli des bœufs circulant en plein centre-ville, c’est un danger permanent pour la population.

Affaire à  suivre.

Bangui, Anselme Mbatta pour CNC.

Source : abangui.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here