Centrafrique : Le FMI satisfait des efforts de redressement économique et fiscal du pays

0
14


Dans le cadre de la 5e revue de facilité élargie de crédit que le pays est appelé à  conclure avec le Fonds Monétaire International en octobre prochain, une mission préparatoire conduite par Norbert Toé s’est félicitée des avancées enregistrées par le gouvernement. Il l’a dit ce matin au sortir d’une réunion au ministère des Finances.

Le gouvernement s’est inscrit dans une logique d’amélioration des performances pour répondre aux exigences des institutions de Breton Woods, et satisfaire les besoins de base de la population notamment l’école, l’accès à  l’eau et aux infrastructures sociales de base. Avec une prévision acceptable de la croissance, le gouvernement compte faire mieux davantage en poursuivant les reformes, créant les poches de recettes tout en améliorant les recettes douanières. C’est dans ce contexte que le gouvernement compte sur cette facilité élargie de crédit pour atteindre ses objectifs.

Selon le chef de mission du Fonds Monétaire International Norbert Toé, les signaux qu’envoie le gouvernement sont appréciables « les reformes se poursuivent à  une bonne cadence, les repères structurels ont été largement respectés et quant aux objectifs quantitatifs, les critères de fin juin sont respectés » s’est félicité Norbert Toé, chef de mission de FMI avant de recommander au gouvernement plus d’effort dans la mobilisation des ressources intérieures.

Ces réformes ont un impact positif sur le budget de l’année 2019 en élaboration et qui sera soumis à  la session budgétaire qui va s’ouvrir début octobre selon Henri Marie Dondra, ministre des finances « nous avons beaucoup travaillé sur le volet parafiscalité et je pense qu’en 2019, le chapitre recette connaitra une hausse dans la loi de finances qui sera soumis à  l’approbation des élus, mais le plus important c’est la sécurité pour permettre au pays d’accroitre son assiette fiscale. Mais je pense qu’avec la volonté du chef de l’Etat, on fera tout pour le redéploiement de l’Etat pour permettre à  ce que l’Etat puisse recouvrir les recettes » a dit Henri Marie Dondra.

Cette mission fait suite à  celle de juin et intervient dans au moment où le gouvernement table sur la réduction des dépenses publiques.

Source : abangui.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here