En RCA, déposer les armes pour avoir un métier (Reportage)

0
30


A Bangui, mercredi 12 septembre a débuté la troisième phase du programme de réduction des violences communautaires (CVR). L’objectif est de former 1 100 jeunes à  travers 5 quartiers de Bangui. Les enregistrements des bénéficiaires ont débuté. Ils feront une formation professionnelle et génératrice de revenus (mécanique, plomberie, menuiserie, etc.), auront un kit professionnel et seront suivis dans le lancement de leur activité. Et pour la première fois, le CVR est accompagné d’un appel à  la collecte volontaire des armes des civils. Reportage à  la mairie du 5e arrondissement.

« J’ai déposé deux grenades et 50 munitions. » Vous aviez ces armes chez vous ? « Oui chez moi, comme il y a l’insécurité ça nous permettait de nous protéger avec. » Et pourquoi aujourd’hui vous décidez de les déposer ? « Parce qu’on veut la paix, c’est pour cela qu’on est venu déposer ça. »

Un à  un, les bénéficiaires du CVR sont venus déposer leurs armes et munitions. « Le but de ce projet, c’est la réduction de la violence communautaire, donc je suis obligé de déposer. Après ça, il y aura des formations pour avoir un métier dans la vie et travailler. » Vous espérez faire quoi comme métier ? « Devenir électricien ! »

Source : abangui.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here