Flambée de violence en Centrafrique sur fond de tensions franco-russes

0
112


Les violences qui secouent depuis des mois la République centrafricaine (RCA) ont fait de nouvelles victimes civiles, le 6 septembre, dans la ville de Bria, située à  400 km au nord-est de la capitale Bangui. Bria avait déjà  été le théâtre d’affrontements entre milices ayant fait plusieurs dizaines de morts en mai, puis en juillet de cette année.

On a découvert une douzaine de corps au moins, dont ceux de dix femmes dans le camp de déplacés situé à  proximité d’une base de la Minusca, la force militaire contestée de l‘’ONU en «mission de paix» dans le pays depuis 2014. Plusieurs centaines de déplacés furieux face à  ces assassinats ont manifesté devant la base dénonçant l’indifférence des casques bleus.

On a pointé du doigt les milices de l’ex-Seleka, à  l‘’origine soutenue par la France. Les assassinats auraient été commis pour se venger d‘’une embuscade menée par la force adverse anti-balaka. Ces deux alliances ostensiblement opposées sur une base ethno-religieuse, respectivement musulmane et chrétienne, sont depuis des années instrumentalisées par diverses puissances rivales opérant dans la région.

Source : abangui.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here