Centrafrique : Touadera et les équations a mille inconnues

0
82


Entouré de sa garde rapprochée, Faustin Archange TOUADERA part à  l’étranger pour la renaissance du Centrafrique. L’une des promesses phares de son mandat a été la reconstruction des Forces Armées Centrafricaines (FACA) et leur redéploiement sur toute l’étendue du térritoire. De ce point de vue, il a réussit son pari. Les mauvaises langues ne diront pas le contraire, meme si on aime pas le lièvre, il faudra reconnaitre qu’elle court vite, affirmer le contraire releverait purement et simplement de la mauvaise foi. La diversité dans les accords bilatéraux ont permis au président TOUADERA de résoudre ces équations.

Le déplacement de TOUADERA en chine est plus que profitable pour le pays. On peut compter sur les sociétés chinoises pour la reconstruction de la RCA. Après plusieurs mutineries, la ville de Bangui porte encore les stigmates de la première mutinerie sans que les régimes qui se sont succédés ne fassent un effort pour au moins arranger la capitale. La signature du nouvel accord avec la société qui a construit intégralement le RWANDA afin d’ embélir la capitale est bien perçu par la population. La politique politicienne n’a que trop duré, il faudra agir pour le bien etre de la population.

Les politiques ont été pour beaucoup de choses dans la déscente aux enfers du Centrafriique, en réalité pour qu’une rébéllion voit le jour et parvienne à  renverser un pouvoir, il faut des préalables, avoir ll’aval de la communauté internationale, la caution des hommes politiques afin que cela se réalise. En l’état actuel des choses, nous devons tourner la page et mener des luttes politiques. Nous faisons un pas vers la sortie de crise, l’union sacrée devrait etre de mise pour accompagner le Président FAT dans cette tache qui consiste à  sortir la RCA de la zone de turbulence. En attendant que TOUADERA réussisse son pari, nous vous prions cgers lecteurs de bien vouloir suivre nos regards, vous constaterez que nous sommes froids. Affaire à  suivre !!!

Source : abangui.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here