Côte d’Ivoire : la réforme de la CEI valable pour l’élection présidentielle de 2020, mais pas avant

0
9

Le chef de l’Etat ivoirien, Alassane Dramane Ouattara a indiqué cette semaine que la réforme de la Commission électorale indépendante qu’il avait annoncée en août dernier concernait l’élection présidentielle et non les législatives et régionales du 13 octobre prochain. Il apporte cette précision alors que des voix se sont élevées pour demander que les réformes soient effectuées avant ces échéances et que celles-ci soient reportées.

Le président ivoirien Alassane Dramane Ouattara a donné des précisions cette semaine concernant la réforme de de la Commission électorale indépendante (CEI) qu’il avait annoncée en août dernier. De retour de la Chine où il avait participé au sommet du Forum Chine Afrique, le numéro 1 ivoirien a indiqué que cette réforme concernait la présidentielle de 2020 et que le report de la date des élections législatives et régionales « n’est pas possible ». Le président a indiqué en avoir discuté avec l’ancien président Henri Konan Bédié dont le parti, le PDCI, a demandé que la réforme se tienne avant ces scrutins prévus pour mi-octobre mais aussi un « réaménagement » de la date de tenu de ces derniers.

Alassane Dramane Ouattara s’est montré intransigeant sur la question. « Je lui ai répondu pour lui dire que je lui avait bien dit que la réforme de la composition de la CEI concernait l’élection présidentielle de 2020. Donc, évidemment, il a reconnu que c’était cela. Et par conséquent, il n’y aura pas de report des élections (municipales et régionales) prévues le 13 octobre », a déclaré le président ivoirien avant d’ajouter qu’ « en tout état de cause, lui (Henri Konan Bédié, ndlr) et moi, nous ne sommes pas candidats. Donc, il n’y a pas de problème ». Voilà qui est clair !

 

Source : La Tribune Afrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here