Le maire de Bangui invite les vendeurs à  la sauvette du centre-ville et à  s’installer sur les autres marchés de la capitale

0
52


Le maire de Bangui, Emile Gros Raymond Nakombo, a recommandé, vendredi 7 septembre 2018, aux jeunes vendeurs à  la sauvette du centre-ville de Bangui de s’installer sur les autres marchés modernes de la capitale, là  où il y a encore beaucoup de place.

Emile Gros Raymond Nakombo Nakombo a notamment cité les marchés de Pétévo (sud de Bangui), La Kouanga (non loin du centre-ville), Yassimandji et Miskine (centre de Bangui), Combattant (ouest de Bangui) et Gobongo et Galabadja (nord de Bangui).

Déplorant fréquemment l’encombrement, la promiscuité et l’insécurité le long des principales artères du centre-ville, le maire Nakombo a décidé, jeudi 6 septembre dernier, d’une opération de déguerpissement forcé, faisant de facto de l’espace autour des places publiques et des administrations.

142 policiers municipaux répartis en 4 sections ont bouclé les secteurs de l’opération depuis jeudi dernier et saisi les installations desdits vendeurs. Ils sont appelés à  patrouiller quotidiennement pour tenir en respect tous les vendeurs à  la sauvette, interdire les « pousseurs » (conducteurs de chariots) pour la seule raison que l’encombrement nuit à  l’accès à  la présidence de la République, non loin de là .

Les commerçants de Bangui ont pris l’habitude de s’établir le long des chaussées, croyant pouvoir ainsi mieux écouler leurs marchandises. Mais à  la longue, cela finit par créer des désagréments pour les usagers des rues de la capitale centrafricaine.

Une opération de déguerpissement au marché du quartier Combattant au mois de février dernier avait permis de libérer la principale voie menant à  l’aéroport de Bangui, complètement obstruée auparavant.

Source : abangui.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here