Centrafrique : Un déplacé de Bria au nord-est du pays victime d’enlèvement des groupes armés

0
43


BRIA – Un homme a été victime d’enlèvement des groupes armés sur le site de l’église CEBI à  Bria. Enlèvement attribué aux hommes armés du FPRC. Il a été relâché suite aux pourparlers engagés avec ses ravisseurs. Information confirmée au RJDH par des sources religieuses de la localité.

Au moment où le gouvernement appelle au retour des déplacés chez eux, l’enlèvement des personnes sur le site des déplacés conforte l’inquiétude des déplacés de Bria à  rentrer chez-eux. Certaines sources parlent de règlement de compte d’autres d’exaction des groupes armés ne favorisant pas le retour de la paix.

Le représentant des déplacés joint tôt ce matin par le RJDH, déplore le rapt et décrit les faits « lorsqu’ils sont arrivés, ils nous ont signalé qu’ils sont venus chercher des Anti-Balaka, un groupe rival dans la région sur le site. Ils ont perquisitionné toutes les toutes les tentes des déplacés sans trouver ce à  quoi ils sont venus chercher », a-t-il expliqué.

Il conclut en soulignant le kidnapping d’un homme plus âgé, avant d’être relâché, « après cette incursion musclée qui a semé la psychose sur le site, les hommes armés ont emporté avec eux un sexagénaire qu’ils ont libéré après les discussions entamées avec eux par les forces onusiennes dans la localité » a-t-il dit.

Outre le fait que les groupes armés empêchent les organisations humanitaires à  alimenter les sites des déplacés en eau potable, les déplacés sont traumatisés du fait des agissements des éléments incontrôlés des groupes armés malgré l’appel au respect du droit humanitaire international par les ONG.

Source : abangui.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here