fbpx
lundi, novembre 12, 2018
Accueil Actualités Centrafrique : Martin Ziguélé fait le bilan de sa rencontre la base...

Centrafrique : Martin Ziguélé fait le bilan de sa rencontre la base de son parti à l’ouest et le sud du pays

0
145

Normal
0

21

false
false
false

FR
X-NONE
X-NONE

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tableau Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-priority:99;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin-top:0cm;
mso-para-margin-right:0cm;
mso-para-margin-bottom:10.0pt;
mso-para-margin-left:0cm;
line-height:115%;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:11.0pt;
font-family: »Calibri »,sans-serif;
mso-ascii-font-family:Calibri;
mso-ascii-theme-font:minor-latin;
mso-hansi-font-family:Calibri;
mso-hansi-theme-font:minor-latin;
mso-fareast-language:EN-US;}

BANGUI, le 6 Septembre 2018 (RJDH)—Plus de deux ans après les élections groupées, Martin Ziguélé président du Mouvement de Libération du Peuple Centrafricain (MLPC) a entamé une tournée de restructuration des structures dudit parti du 12 au 24 Aout. Une approche de pédagogie autour des nouveaux objectifs selon Martin Ziguélé dans un entretien avec le RJDH.

Cette tournée intervient dans un contexte de mi-mandat de son allié Faustin Archange Touadera, mais aussi et surtout la préparation du congrès de ce parti membre de l’international socialiste,            aujourd’hui dans la majorité présidentielle. Selon Martin Ziguélé il s’agit de faire de la pédagogie sur les leçons apprises des élections de 2015 et de préparer la conquête démocratique du pouvoir. Dire merci aux militants pour la confiance à ce parti et à son leaders, a-t-il expliqué.

A en croire Martin Ziguélé, il n’y a pas que les élections dans la vie d’un parti politique. Il se réjouit du fait qu’il renoue avec ses habitudes de tournée politique dans le pays, après l’avoir rompue en 2009. « Vous l’avez si bien dit, les élections, c’est dans deux ans, nous ne sommes pas allés faire une campagne, les partis politiques chez nous, n’existent que pendant les élections, le lien doit demeurer pendant entre les partis politiques et la population », a dit Martin Ziguélé.

« Ce qui nous a beaucoup marqué, c’est l’accueil chaleureux des militants qui ne désespèrent pas malgré les trois échecs successifs aux élections présidentielle. Cette tournée a été l’occasion pour moi et le bureau politique de renouveler les bureaux locaux des fédérations et sous-fédérations du parti dans les villes sillonnées » a expliqué Martin Ziguélé.

Après trente-neuf ans d’existence, le MLPC est l’un des vieux partis politiques de la jeune démocratie centrafricaine. Il a dirigé ce pays de 1993 à 2003. Ce parti reste une machine politique et électorale qui continue de peser dans les élections présidentielle et législatives par le biais de sa représentativité nationale.

Source : rjdh.org

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here