Une salle polyvalente pour optimiser les capacités des FSI opérant sur la plateforme aéroportuaire

0
47


“La construction par la composante police de la MINUSCA de ce magnifique bâtiment (…) est une véritable aubaine pour les acteurs de terrain de la sureté de l’aviation civile centrafricaine que sont les forces de défenses intérieures, en particulier, et l’administration de l’aviation civile, en généralâ€�, a d’emblée souligné le Chargé de mission de transport aérien, Guy Blaise Ouaby, venu représenter le Ministre du Transport et de l’Aviation civile lors de l’inauguration de la salle polyvalente pour la formation des force de défense et de sécurité qui interviennent pour la sureté de l’aéroport internationale Bangui M’Poko.

La remise officielle dudit local, le vendredi 31 aoà»t 2018, a vu la présence du Commissaire par intérim de la Composante Police de la MINUSCA (UNPol), le Colonel Ossama El Moghazi, du Directeur général de l’Agence nationale de l’Aviation civile (ANAC) et de plusieurs autorités administratives et aéroportuaires.

La réalisation de cet ouvrage, estimé à  un montant de 25.218.300 francs CFA, a été entièrement financé par la MINUSCA à  travers les fonds programmatiques de la UNPol dans le cadre de l’appui apporté quotidiennement aux forces de sécurité intérieures. « Il contribuera au renforcement des capacités de ces unités opérant sur la plateforme aéroportuaire, dont l’effectif total est de 154 policiers, gendarmes, douaniers et militaires avec pour mission principale la mise en application des mesures de sureté à  l’aéroport de Bangui par la lutte contre toutes les menaces dans le domaine de l’aviation civile », comme le fait valoir le Commissaire par intérim de la UNPol, le Colonel Ossama El Moghazy. Il a ensuite invité les bénéficiaires de cet ouvrage à  « le garder en bon père de famille, c’est-à -dire en l’entretenant et en veillant au quotidien sur sa sécurité ».

C’est pourquoi, « au nom du gouvernement centrafricain », le Chargé de mission de transport aérien a-t-il dit : « j’aimerai dire merci à  la MINUSCA. Merci est un simple mot, mais un mot simple qui traduit toute la gratitude de la communauté de l’aviation civile centrafricaine et, à  travers elle, celle de toute la population centrafricaine ».

Rappelons que la UNPol a déjà  mis à  la disposition de l’aéroport de Bangui M’poko des appareils de détection de faux documents, un détecteur de traces d’explosifs et de produits stupéfiants, un logiciel de formation en imagerie radioscopique et des Procédures d’exploitation normalisée (PEN).

Source : abangui.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here