Qui est Thierry Pimi, désormais aux commandes de Cummins Afrique et Moyen-Orient ?

0
20

Cummins confie ses affaires Afrique et Moyen-Orient à Thierry Pimi. Cet ingénieur camerounais, qui évolue depuis une dizaine d’années dans les rangs du géant américain de la fabrication de moteurs Diesel et au gaz naturel, officiera désormais entre Johannesburg, Casablanca et Dubaï qui abritent les bureaux régionaux de la firme.

C’est cette semaine que Thierry Pimi prend officiellement ses fonctions de Directeur Afrique et Moyen-Orient chez Cummins, le fabricant américain de moteurs Diesel et au gaz naturel.

« Je suis ravi de diriger l’activité Afrique Moyen-Orient lors de ce qui est sans aucun doute un moment crucial dans l’histoire de notre société et dans notre région », déclare-t-il dans un communiqué de l’entreprise qui annonce sa nomination.

De l’école camerounaise à l’américaine

Ingénieur mécanicien formé à l’Ecole nationale supérieure polytechnique de Yaoundé, il débute sa carrière dans son pays, notamment chez la Société camerounaise de transformation métallique (SCTM) et British American Tobacco.

Au début des années 2000, il immigre au Canada. Ici, il intègre le fournisseur de solutions technologiques AEC Group en qualité de chef de projet. Le grand saut s’opère en juin 2008 : après un MBA en finance et stratégie, il intègre Cummins au siège de la firme à Colombus, aux Etats-Unis, en qualité de Corporate Strategy Manager.

L’ingénieur camerounais s’outillera deux ans plus tard d’un certificat d’études minières et ingénierie minière qui lui ouvriront les portes vers d’autres promotion plus spécialisées au sein de la firme.

Fin stratège qui a fait ses preuves

Fondée en 1919, Cummins s’est naturellement intéressée à l’Afrique avant d’y accentuer sa stratégie de développement au début des années 2010, en allant notamment à la conquête des marchés. Et Thierry Pimi est justement l’un des artisans de l’évolution de la firme en Afrique de l’Ouest et du Nord, dont il a tenu la direction Distribution entre 2013 et 2016. L’ingénieur y a bien laissé sa marque, contribuant par son management de projet à la croissance et la rentabilité de l’entreprise dans ces régions. Depuis septembre 2016 à Johannesburg, il menait la direction générale de Cummins Afrique du Sud. Ici encore, il s’est illustré initiant le développement stratégique de la firme américaine dans la sous-région, notamment en Zambie et au Zimbabwe.

Désormais aux commandes des affaires Afrique et Moyen-Orient du géant américain des moteurs Diesel et à gaz, Thierry Pimi devra mettre à profit ses compétences en business développement pour davantage ancrer l’empreinte de Cummins dans la région. L’enjeu est important, surtout en ce moment où sur le marché de l’automobile -important partenaire des fabricants de moteurs- la part du diesel est en chute. Misera-t-il sur une reprise du diesel ? Partira-t-il sur une revalorisation des moteurs à gaz ? Sa stratégie, Pimi l’implémentera en reliant régulièrement les trois sièges régionaux de la firme américaine, à savoir, Johannesburg, Casablanca et Dubaï.

 

Source : La Tribune Afrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here