Le gouvernement centrafricain appuie l’initiative de paix de l’UA

0
79


Le gouvernement centrafricain a déclaré, dans un communiqué publié mercredi soir à  Bangui, être du côté de l’initiative pour la paix et la réconciliation en République centrafricaine (RCA) de l’Union africaine.

Prenant acte des conclusions de la réunion des groupes armés à  Khartoum, le gouvernement, par la plume de son porte-parole et ministre de la Communication et des Médias, Ange Maxime Kazagui, a indiqué « que les autres rencontres, en vue du retour de la paix dans le pays, doivent être incluses dans celle de l’organisation panafricaine ».

Une rencontre avait été organisée mardi dernier à  Khartoum, capitale du Soudan, appelant à  « agir pour créer les conditions favorables de la libre-circulation des personnes et des biens ».

Initiée conjointement par la Fédération de Russie et la République du Soudan, préoccupées par la situation d’insécurité en RCA, la rencontre a regroupé les responsables de la Séléka et des antibalaka, souligne le ministre porte-parole du gouvernement.

Au terme de cette réunion sanctionnée par la « Déclaration de Khartoum des groupes armés centrafricains (antibalaka et Séléka) », « les parties-prenantes ont pris l’engagement d’agir et de créer les conditions favorables de la libre-circulation des personnes et des biens ».

Par ailleurs, l’Union africaine avait réuni, à  Bouar, ville du nord-ouest de la RCA, et au même moment que se tenait la réunion de Khartoum, certains leaders de ces groupes armés pour qu’ils s’accordent sur leurs points de revendications à  soumettre au gouvernement.

BB/cat/APA

Source : abangui.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here