Centrafrique : violents combats entre les miliciens Anti-balaka et les combattants de la Séléka vers Bria.

0
33


Bria – Une dizaine des morts et plus de vingt habitations incendiées, c’est le bilan provisoire d’un affrontement entre les combattants rebelles de la Séléka et les miliciens Anti-balaka dans le village Balengueré à  quelque 18 kilomètres de Bria ce mercredi 8 aoà»t 2018.

Selon nos informations, tout a commencé par l’assassinat d’une jeune femme par un chef milicien Anti-balaka surnommé Bokassa en début de cette semaine.

Or, un ex-Anti-balaka dénommé Hugues, rallié déjà  au Séléka, qui se dit le frère de la jeune femme assassinée par Bokassa, ne compte pas laisser sans conséquence le meurtre de celle-ci.

Contre toute attente, l’homme fait une descente musclée dans le village Balengueré à  18 kilomètres de Bria sur l’axe menant à  Alindao pour venger la mort de sa sœur.

Appuyé par une dizaine des combattants de la Séléka, l’ancien garde forestier dénommé Hugues et ses alliés ont littéralement incendié et pillé plusieurs habitations dans les villages au cours de leur passage avant d’atteindre la commune de Balengueré et affronter les miliciens Anti-balaka depuis ce mardi 7 aoà»t.

Le bilan provisoire établie par la population locale faite état d’une dizaine des morts en plus des habitations incendiées. Un agent du MSF serait lui aussi assassiné dans cette attaque des éléments du FPRC dans le village Konaga à  10 kilomètres de Bria sur le même axe. La mort de la matrone de ce village est également signalée.

Au centre Bria, aucun mouvement armé n’est signalé pour l’heure, mais on observe seulement le retour de certains combattants de la Séléka qui ont participé à  ce combat avec au moins une vingtaine des cabris entachés sur des motos. Ce qui démontre clairement que les Séléka ont pillé littéralement les villages qui se trouvent sur leur passage après la fuite de la population locale.

Bria, moise Banafio pour CNC.

Source : abangui.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here