La Cour criminelle condamne l’ancien anti-balaka Ottela Namdanga à  la peine des travaux forcés à  perpétuité

0
19


Bangui – La Cour criminelle de Bangui, dirigée par le magistrat Jacques Ouakara, a infligé, mercredi 8 aoà»t 2018 à  Bangui, la peine des travaux forcés à  perpétuité à  l’ancien milicien antibalaka Ottela Namdanga, poursuivi pour assassinat, tentative de vol à  main armée, détention illégale d’armes et munitions de guerre.

La Cour, après avoir requalifié les faits, a déclaré l’accusé Ottela Namdanga, coupable d’assassinat, tentative d’assassinat, tentative de vol à  main armée, détention illégale d’arme et munitions de guerre, infractions prévues et punies par les articles 53, 58, 163, 167 et 259 du Code pénal.

Sur les intérêts civils, la Cour a condamné l’accusé à  servir à  FlorentinYangué la somme de 25 millions de FCFA, 10 millions de FCFA à  Fabrice Nzakembi, militaire de formation, et un franc symbolique au collectif des avocats des ONG des droits de l’homme.

Dans son réquisitoire le Procureur général, le magistrat Ghislain Gresenguet, a demandé à  la Cour criminelle de condamner l’ancien antibalaka Ottela Namdanga à  la peine des travaux forcés à  perpétuité.

La défense de l’accusé a plaidé non coupable, et il a demandé à  la Cour d’acquitter purement et simplement le prévenu.

Il convient de noter que dans la nuit du 8 novembre 2014, au quartier Dédéngué, dans le 4ème arrondissement de Bangui, Ottela Namdanga a dirigé une opération de braquage, au cours de laquelle, il a blessé par balles le Caporal-chef Fabrice Nzapakembi à  la cuisse et abattu froidement Samson Yangué.

François Biongo / ACAP

Source : abangui.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here