Kenya  : Bob Collymore, reprend les commandes de Safaricom après 9 mois d’absence

0
8

Le directeur général du plus grand opérateur de télécommunications du Kenya, Safaricom, Bob Collymore, a repris ses activités lundi après une absence de neuf mois pour des raisons médicales, a-t-il déclaré.

Le PDG de Safaricom au Kenya, Bob Collymore reprend ses activités après une longue période de congé maladie. Collymore, qui a quitté le poste de direction de l’entreprise pendant neuf mois pour se faire soigner d’une maladie non divulguée, a remercié aujourd’hui ses sympathisants de leur soutien.

« Je suis de retour. Merci à tous ceux qui m’ont soutenu au cours des 9 derniers mois, en particulier l’équipe clinique de UCLH, ma superbe équipe de Safaricom et bien sûr ma femme Wambui Kamiru », a-t-il déclaré dans un tweet.

En l’absence de son PDG, la société, détenue à 35% par le groupe sud-africain Vodacom, a été gérée conjointement par le directeur financier Sateesh Kamath et Joe Ogutu, directeur de la stratégie et de l’innovation.

Bénéfices en hausse

Les actions de Safaricom ont augmenté de 11% à 28 shillings soit 0,2792 dollar l’action au cours des neuf derniers mois, selon les données de Reuters. Le groupe a annoncé début mai, un bénéfice net de 55,3 milliards de shillings pour l’exercice clos en mars 2018 contre 48,4 milliards de shillings l’année précédente, grâce aux revenus drainés par M-Pesa. Cela représente une croissance de 14,3% de son bénéfice après impôt pour l’année entière.

Le chiffre d’affaires de M-Pesa a augmenté de 14,2% à 62,9 milliards de shillings, tandis que les données mobiles ont connu une hausse de 24%, générant 36,4 milliards de shillings sur la période. Safaricom fait partie d’un petit groupe d’environ 400 entreprises en Afrique dont les revenus annuels dépassent le milliard de dollars.

 

Source : La Tribune Afrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here