fbpx
Accueil Société Centrafrique : Le président Touadera annonce le déploiement imminent des FACA à...

Centrafrique : Le président Touadera annonce le déploiement imminent des FACA à Bambari et à Dékoa

0
389

BANGUI, 06 aout 2018 (RJDH)—Le président de la République Faustin Archange Touadera a projeté, samedi dernier un plan de déploiement des forces républicaines dans les villes de Bambari, Bouar et Dékoa. L’annonce en a été faite à l’occasion de la cérémonie de fin de la formation des éléments des forces armées centrafricaines à Bérengo.

Bouar, Bambari et Dékoa sont les trois prochaines villes où vont être déployés des éléments de forces de défense nationale. Le chef de l’Etat l’a fait savoir dans une interview accordée à la presse lors de la cérémonie de fin de formation de 400 éléments de FACA, « bientôt, ces éléments qui sont formés seront déployés à Bouar, à Dékoa et à Bambari avec pour objectif d’assurer aux côtés des forces internationales, la sécurité de nos compatriotes », a annoncé Faustin Archange Touadera.

Ce plan de déploiement est, selon le chef de l’Etat, une réponse aux besoins de la population, « aujourd’hui, le peuple réclame son armée voilà pourquoi non seulement nous travaillons pour remettre l’armée sur pied mais aussi pour les déployer auprès de la population civile », précise le chef de l’Etat.

Le choix des villes de Bambari et de Dékoa ne semble pas être le fait du hasard. Bambari, déclarée ville sans arme par les Nations Unies en 2016, a renoué avec la violence depuis que la présence du chef rebelle de l’UPC, Ali Daras, est signalée d’abord dans les environs puis à Bambari où un prêtre a été tué en juin dernier et les casernes de la gendarmerie ont été attaquées à deux reprises. Cette ville est en train de redevenir le bastion de la Séléka avec comme corolaires les violences armées. En juin dernier, une colonne des forces régulières qui transitait par Bambari pour Bangassou, est tombée dans une embuscade des combattants de l’ex Séléka. Ces derniers ont été mis en déroute par les forces régulières.

Dékoa constitue aujourd’hui une ville stratégique à cause du positionnement actuel des groupes armés à Kaga-Bandoro avec pour intention de marcher sur Bangui. La ville de Dékoa qui sépare Kaga- Bandoro de Sibut où sont déjà déployés les éléments des FACA, commande dans ces conditions d’être en sécurité pour faire face à toute éventualité d’où la volonté des autorités d’y envoyer des éléments des FACA.

A Bouar c’est la garnison de l’Ouest où est basé un centre d’instruction militaire. Cette ville proche de la frontière avec le Cameroun connait souvent des menaces des groupes armés de 3R, du mouvement armé Siriri. Le corridor Bangui-Douala en passant par Bouar est capital pour l’essor de l’économie de la RCA.

Les villes de Bambari et Dékoa pourraient être la 4ème et la 5ème villes centrafricaines où les FACA sont déployés après Paoua, Obo et Bangassou./

Source : rjdh.org

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here