Centrafrique/Assemblée nationale : 120 millions F.CFA détournés, Agnès Dekono et Max Olivier Tekpa virés de leurs postes

0
144


Madame Agnès Dekono née Bekandji Chargée de mission Genre à  l’Assemblée nationale et M. Max Olivier Tekpa, Chef de service de la comptabilité de l’institution parlementaire sont tombés sous les griffes du Président du Parlement, Abdou Karim Meckassoua. C’est respectivement par Arrêté n° 017/AN/P/DIRCAB/.18 et par Décision n° 001/AN/P/SG.18 que Meckassoua a châtié ses proches collaborateurs qui seraient impliqués dans la grande malversation financière qui ronge le Parlement actuellement.

La Chargée de mission a vu son Arrêté de nomination purement et simplement rapporter, alors que le Chef de service lui, est visé par une suspension à  titre conservatoire en attendant l’aboutissement de la procédure en cours devant la Commission spéciale de comptabilité et de contrôle qui est à  pied d’œuvre pour enquêter sur cette affaire.

Notons que de retour de Paris où il y a séjourné 11 semaines durant pour des raisons de santé, Meckassoua a animé une semaine après une conférence de presse vendredi dernier. Au cours des échanges, les journalistes ont soulevé la question d’une affaire de détournement de 120 millions de F.CFA à  la signature du président de l’institution. Tout en avouant son innocence, Meckassoua a promis de réagir dès ce lundi.

C’est donc chose faite. Mais, le coup de fouet va-t-il s’arrêter là  puisqu’il ne s’agit que des mesures conservatoires ? Invraisemblable ! La malversation est trop nébuleuse pour n’être orchestrée que par deux menus-fretins. Gageons que d’autres têtes vont suivre. Et, pourquoi la Cour des comptes ne s’autosaisissait pas, elle-aussi ?

Source : abangui.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here