L’ancien militaire Wilfried-Miguel Epoua condamné à  dix ans de travaux forcés

0
27


« La Cour fait interdiction à  l’accusé de l’exercice des fonctions militaires pendant une période de cinq ans à  l’expiration de la peine privative de liberté, en application du Code pénal », a ajouté le juge Pamphile Oradimo qui présidait le tribunal.

Réagissant à  ce verdict, l’avocat de la défense, Maître Francis-Ludovic Vondozé, a regretté la décision rendue par la Cour, et indiqué son intention de faire appel de la décision.

Dans son réquisitoire, l’avocat général, Ghislain Grésenguet, avait demandé une peine de 20 ans de travaux forcés.

Il convient de rappeler que la session criminelle de la Cour d’Appel de Bangui a ouvert ses travaux le 16 juillet dernier. Elle a déjà  condamné Hamat Markani à  la peine des travaux forcés à  perpétuité et Rose Kpiamalé à  la peine de 15 ans de travaux forcés.

Au rôle de cette session figure également le dossier de l’ancien ministre de la Jeunesse et des Sports et chef d’un groupe armé membre de l’ex-coalition Séléka, Abdoulaye Hissène, qui sera jugé par contumace.

Source : abangui.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here