RCA : les écoles de la police et de la gendarmerie à  nouveau opérationnelles

0
19


La réhabilitation a été financée par le Pnud, la Minusca, tous coordonnés par le gouvernement américain

1.862.960 c’est le coà»t de la réhabilitation de ces deux joyaux servant de centre distinct d’instruction de la police et de la gendarmerie. Ces deux centres ont fait l’objet de pillage et de vandalisme sur les bâtiments lors des événements de 2013 que le pays a connus. C’est dans ce contexte que le gouvernement américain par le canal de la Minusca et du Programme des Nations-Unies pour le développement Pnud a financé sa réhabilitation.

En fondant sa priorité sur la sécurité, Faustin Archange Touadera considère la réhabilitation de ces infrastructures comme un pas de plus vers la restauration de la sécurité « malgré que la capacité de cette école n’est si grande, cela nous aide déjà  à  former et à  déployer nos agents à  l’intérieur du pays » a lancé le chef de l’Etat centrafricain.

L’école de la police de Pk10 et de la gendarmerie de Kolongo forment plusieurs cadres du pays dont certains sont encore en fonction et d’autres admis à  faire valoir leur droit à  la retraite.
Henry Wanze Liguissara ministre de l’intérieur et de la sécurité publique salue l’appui des partenaires dont les américains.

«Grâce au financement américain en partenariat avec nos partenaires internationaux nous avons aujourd’hui ces écoles sur pieds. L’objectif suivant le chef de l’état c’est d’avoir 5000 mille policiers et 5000 gendarmes pour avoir le ratio d’un policier ou gendarme pour 500 Centrafricains. Nous continuons toujours avec l’appui de nos partenaires d’avoir d’ici l’année prochaine mille et 2022 mille autres » a-t-il projeté.

La réhabilitation de ces bâtiments intervient deux semaines après la table ronde du gouvernement qui veut mobiliser 540 milliards pour restaurer l’autorité de l’Etat au centre duquel on trouve la police et la gendarmerie.

Source : abangui.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here