La « flamme de la paix » brà»le à  Berberati mettant fin au programme CVR

0
21


C’est pour marquer la fin des activités du programme de réduction de la violence communautaire (CVR) à  Berberati que la section DDR de la MINUSCA dans la Mambéré-Kadéi a organisé, le samedi 14 juillet 2018, une cérémonie de destruction d’armes dénommée « Flamme de la paix ».

En effet, après plusieurs activités de sensibilisation sur le désarmement, la cohésion sociale et la paix, place a été faite au désarmement volontaire desdits bénéficiaires. Ces derniers ont, par la suite, reçu des formations théoriques et pratiques, pendant près de quatre mois, dans une filière de leur choix sur 18 filières de métiers proposées.

La cérémonie a débuté par la destruction par le feu de 107 armes artisanales récoltées au cours des sessions de désarmement volontaire. Les différents coordonnateurs de zones des ex-combattants ont eu la lourde tâche d’incinérer la pyramide d’armes sous le regard des autorités et de la population. « Brà»ler les armes aujourd’hui est un acte symbolique qui démontre que les ex-combattants et les membres de la communauté tournent une nouvelle page dans l’histoire de la Mambéré-Kadei en laissant derrière eux toutes sortent de conflit et de violence » a déclaré le Sous-préfet de Berberati, Jacques Antoine Gounedji.
La responsable DDR de la MINUSCA Bernadette Lukonde a, pour sa part, indiqué qu’« en déposant leurs armes, les ex combattants et les membres de la communauté ici rassemblés ont été la pierre angulaire de la paix de la préfecture de la Mambéré-Kadéi, d’où leur nom bien mérité d’Ambassadeurs de la paix […] Ma grande satisfaction, a-t-elle, par ailleurs fait constater, est que plusieurs parmi ces jeunes gens avec qui j’ai eu le plaisir de travailler personnellement, ont démontré un changement de comportement depuis leur adhésion au programme CVR. »

Les bénéficiaires du CVR regroupés en association ont réceptionné des kits de réinsertion afin de réussir le lancement des activités pour lesquelles ils ont reçu une formation. Ils ont également reçu des diplômes de participation au programme de réduction de la violence communautaire.
Les prestations d’un groupe musical, d’une troupe théâtrale et d’une exposition photos sur toutes les étapes du CVR à  Berberati, ont agrémenté cette cérémonie officielle.

Remerciant la MINUSCA pour toutes les actions posées à  leur endroit, le porte-parole des bénéficiaires, Grégoire Pendazi, s’est engagé, au nom de tous ses camarades, à  honorer la fonction d’Ambassadeurs de la paix, et également à  faire bon usage des kits de réinsertion mis à  leur disposition.

Rappelons que le CVR dans la ville de Berberati a été lancé le 30 septembre 2017, avec 252 bénéficiaires composés de 187 ex-combattants dont 35 femmes et 65 membres de la communauté, dont 23 femmes.

Source : abangui.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here