Afrique : La Conférence Internationale sur la Région des Grands Lacs en difficulté financière

0
14


Le président du Comité interministériel de la Conférence internationale sur la Région des Grands Lacs (CIRGL), Jena Claude Gakosso, en visite de trois jours au Burundi depuis jeudi, a reconnu que cette organisation régionale se trouve en difficulté financière, appelant les chefs d’Etat à  y apporter le soutien financier nécessaire.

« La CIRGL connaît des moments difficiles sur le plan financier comme la plupart des pays de la sous-région, mais je pense qu’elle a touché le fond et que donc elle ne peut que remonter (…). Nous allons visiter les pays et encourager avec tout le respect les chefs d’Etat à  apporter le soutien financier indispensable à  la vie de notre organisation », a déclaré vendredi au cours d’un point de presse Jean Claude Gakosso.

Il a pour cela ajouté qu’il va rappeler les fondamentaux qui justifient l’existence même de cette organisation.

Il s’est exprimé en marge d’une visite administrative au siège de la CIRGL où il est venu saluer le personnel qui travaille dans cette organisation qui est au service de la paix.

« ‘C’est une bonne chose que cette organisation existe parce que notre sous-région qui est considérée comme l’une des plus riches au monde est malheureusement agacée par trop de conflits », a souligné M. Gakosso, qui est également ministre congolais des Affaires étrangères, de la Coopération et des Congolais à  l’étranger.

Il a toutefois montré son optimisme en ajoutant qu’il y a une note d’espoir quand, a-t-il dit, on voit quand même des frères ennemis se tendre la main, évoquant ce qui s’est passé récemment entre l’Ethiopie et l’Erythrée, ce qui s’est passé au Kenya entre le président Uhuru Kenyata et son opposant Raila Odinga et la tentative de rapprochement au Soudan du Sud.

La CIRGL regroupe 11 pays à  savoir l’Angola, le Burundi, la République Centrafrique, la République du Congo, la République démocratique du Congo, le Kenya, l’Ouganda, le Rwanda, le Soudan, la Tanzanie et la Zambie. Ses principaux programmes sont la paix et la sécurité.

Source : abangui.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here