Tourisme : l’Angola veut s’inspirer de l’expérience marocaine

0
32

L’Etat angolais veut pouvoir profiter de l’expérience du Royaume chérifien pour développer son secteur touristique. Cette intention a été notifiée ce jeudi 12 juillet par le ministre angolais des relations extérieures, Manuel Domingos Augusto. En visite à Rabat, le responsable angolais a également examiné avec les autorités marocaines les moyens de renforcer les relations de coopération entre leurs « deux grandes nations ».

En visite ce jeudi 12 juillet, le ministre angolais des relations extérieures, Manuel Domingos Augusto, a évoqué divers sujets avec son homologue marocain, Nasser Bourita. Au rang de ces sujets, le tourisme avait une importante place. Selon le ministre angolais, l’Angola est intéressé par l’expérience avant-gardiste et le savoir-faire du Maroc dans le domaine du tourisme et voudrait pouvoir en bénéficier. « Le Maroc est leader mondial dans le domaine du tourisme et l’Angola veut apprendre de cette expérience marocaine. On a un bon potentiel, mais on a besoin du savoir-faire et de l’expertise et on compte beaucoup sur l’expérience du Maroc dans ce domaine », a déclaré Manuel Domingos Augusto, face à la presse à l’issue des entretiens.

Renforcement des relations de coopération

A en croire le responsable angolais, le Royaume chérifien est disponible pour accompagner l’Angola en ce sens. Il a exprimé à ce propos, ses reconnaissances aux autorités marocaines qui ont mis sur pied des bourses pour des étudiants angolais pour qu’ils poursuivent leurs études dans les universités et instituts marocains. Cette coopération, a fait remarquer Manuel Domingos Augusto, « s’inscrit dans la solidarité et la fraternité entre peuples africains ».

Lors de leurs échanges, les deux chefs de diplomatie angolaise et marocaine ont pu examiner les moyens devant permettre de renforcer les relations de coopération entre les deux pays. Ainsi, a assuré le ministre Augusto, les deux gouvernements travaillent pour faciliter la tâche aux hommes d’affaires des pays désireux investir en Angola ou au Maroc. « Les deux pays disposent d’un potentiel énorme et nous apportons un soutien aux hommes d’affaires qui veulent investir soit au Maroc ou en Angola », a déclaré le responsable angolais. « Nous sommes en train de préparer d’autres échéances bilatérales d’une grande importance pour les deux pays », a renchéri pour sa part, Nasser Bourita. Selon lui, la visite de son homologue angolais est « importante » et intervient à la suite de deux rencontres historiques entre le Roi Mohammed VI et le président de l’Angola, Joao Lourenço.

Lors de ces rencontres entre les deux dirigeants, a poursuivi le ministre Bourita, il a été question d’ouvrir des perspectives « importantes » pour la coopération bilatérale. Ainsi, d’après lui, la réunion avec le ministre Augusto a permis « d’identifier des projets, actions et initiatives qui peuvent alimenter les relations bilatérales », basées sur les relations « historiques solides » entre l’Angola et le Royaume du Maroc.

Le Maroc et l’Angola sont « de grandes nations africaines et de grands acteurs de la paix, de la sécurité, de la stabilité et du développement du continent et il est important qu’ils développent des relations fortes et un dialogue politique plus régulier basé sur le respect mutuel et la franchise et sur une contribution constructive aux causes africaines », Nasser Bourita.

 

Source : La Tribune Afrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here