Centrafrique : le gouvernement veut optimiser les recettes fiscales

0
25


Les performances économiques au sud du Sahara printemps 2018 sont bonnes. Ces mécanismes sont pour le gouvernement un exemple pour une meilleure mobilisation des ressources et favoriser la croissance. La présentation a eu lieu le 9 juillet, au siège de la Banque centrale, à  Bangui.

La Centrafrique, avec un taux de croissance prévisionnel de 5% en 2018, enregistre pour le moment un produit intérieur brut encourageant en dépit du contexte sécuritaire difficile. Elle devra alors faire davantage d’effort dans les secteurs primaire, secondaire et tertiaire pour atteindre la performance escomptée comme ce fut le cas des pays classés bons élèves du Fonds monétaire international (FMI).

Source : abangui.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here