Centrafrique : L’armée s’engage dans l’agropastoral pour assurer son alimentation

0
40


380 millions, c’est le cout chiffré du projet agropastoral de l’armée exprimé par le gouvernement lors de la table ronde sur la restauration de l’autorité de l’Etat ce 5 juillet à  Bangui.

Considérée de budgétivore, l’armée centrafricaine s’inscrit dans une dynamique qui consiste à  faire moins de dépense en prônant l’auto-prise en charge alimentaire à  travers la réalisation de l’agropastoral.

LE MINISTàˆRE DE LA DÉFENSE NATIONALE RECHERCHE ENVIRON 380 MILLIONS DE FRANCS POUR RÉALISER LE PROJET AGROPASTORAL, L’UN DES OBJECTIFS DE RECONSTRUCTION DE L’ARMÉE NATIONALE. LE DOCUMENT A ÉTÉ SOUMIS AU COURS DE LA TABLE RONDE CONSACRÉE à€ LA RESTAURATION DE L’AUTORITÉ DE L’ETAT à€ BANGUI LE 04 JUILLET PAR LE DIRECTEUR DE LA PRODUCTION AGROPASTORALE LE CAPITAINE OLIVIER BAHORO.

Le Ministère de la Défense Nationale veut faire de l’armée un projet agropastoral comme l’un des piliers de la reconstruction des Forces de Défense et de Sécurité tout en assurant une bonne alimentation.

« C’EST NÉCESSAIRE DE FAIRE UN PROJET DE L’AGROPASTORAL AU NIVEAU DE L’ARMÉE. NOTRE MISSION EST LA SÉCURISATION DU PAYS, MAIS à€ Cà”TÉ DE CETTE MISSION, NOUS PENSONS QUE LES FACA PEUVENT àŠTRE LE POUMON DE DÉVELOPPEMENT DE L’AGROPASTORAL. ET à€ L’OCCASION DE LA TABLE RONDE SUR LA RESTAURATION DE L’AUTORITÉ, NOUS AVONS SOUMIS à€ L’ATTENTION DE NOS PARTENAIRES TECHNIQUES ET FINANCIERS LE PROJET AFIN DE NOUS APPUYER à€ ÉTENDRE LES ACTIVITÉS DANS LA ZONE DE DÉFENSE OUEST DE BOUAR », A SOULIGNÉ LE CAPITAINE OLIVIER.

Les activités se focaliseront sur l’élevage de poulet de chair, de porc, de chèvre et la production vivrière et maraichère. Le montant que recherche le département de la Défense s’élève à  environ 380 millions de francs CFA.

Source : abangui.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here