Niger : le pays modernise ses infrastructures pour accueillir le sommet de l’UA en 2019

0
48

En prélude du sommet de l’Union Africaine de 2019, prévu sur son sol, le Niger veut moderniser ses infrastructures ; A commencer par l’aéroport de Niamey dont les travaux de rénovation ont été lancés par le président Issoufou. Le projet d’un coût de 154 millions d’euros entre dans le cadre d’un vaste programme de modernisation et d’embellissement de Niamey, la capitale nigérienne.

Le lancement des travaux de modernisation de l’aéroport international Diori Hamani de Niamey a été présidé, ce jeudi 05 juillet, par le président nigérien Mahamadou Issoufou. L’idée est de moderniser l’infrastructure qui devrait ainsi répondre aux normes internationales, pour accueillir dans les meilleures conditions le sommet de l’Union africaine (UA) que le pays va abriter en juillet 2019.

La cérémonie a marqué le début des travaux, qui seront exécutés par une société turque SUMMA, dans le cadre d’un contrat de partenariat public-privé (PPP). Le contrat reliant les différentes parties stipule que les travaux doivent être achevés au plus tard en juin 2019, soit un mois avant le sommet.

«Les travaux concernent la construction et l’équipement d’une nouvelle aérogare de passagers à deux niveaux avec des escaliers mobiles, fixes et par ascenseurs, la rénovation de l’ancien terminal, la rénovation de l’ancienne aérogare, l’extension de l’aire de stationnement et la construction de voies de circulation, le prolongement de l’ancienne piste, la rénovation des chaussées aéronautiques, la construction et l’équipement d’un nouveau pavillon présidentiel», Selon le ministre nigérien des Transports, M. Karidio Mahamadou.

Sur l’importance de respecter le temps impartis à la construction de l’ouvrage, le ministre Nigérien Karidio a précisé que l’aérogare de passagers, le parking avions, la voie de circulation reliant les différentes pistes d’atterrissage, le pavillon présidentiel et les salons ministériels et diplomatiques, seront disponibles un mois au plus tard avant la conférence. Des délais qui ne devraient pas en principe poser problème, selon le chef de l’Etat Mahamadou Issoufou qui a rappelé que l’entreprise turque en charge des travaux, «a eu à relever les mêmes défis au Sénégal, en Guinée équatoriale, au Rwanda, et ailleurs».

Un partenariat public-privé de 154 millions de dollars

La société SUMMA, qui s’est distinguée dans des projets similaires dans plusieurs pays, va financer intégralement le coût des travaux, estimé à 154 millions d’euros, soit environ 101 milliards FCFA, dans le cadre des partenariats publics privés (PPP), conclu avec les autorités de Niamey. Les termes du contrat stipulent que SUMMA sera remboursée via un droit d’exploitation des infrastructures sur une durée de 30 ans. L’ouvrage entre dans le cadre d’un vaste programme de modernisation de Niamey, la capitale Nigérienne.

«Niamey sera la capitale de toute l’Afrique et par conséquent il faut que Niamey soit belle, que Niamey soit propre et que Niamey soit dotée d’infrastructures à la hauteur de l’événement», a estimé le président Nigérien.

Outre la modernisation de l’aéroport international Diori Hamani de Niamey, les travaux d’embellissement concernent également la construction d’une «voie expresse» reliant l’aéroport au centre-ville de Niamey. La société SUMMA, a aussi annoncé le lancement en juillet, des travaux de construction d’un hôtel présidentiel 5 étoiles, en centre-ville, au bord du fleuve Niger.

 

Source : La Tribune Afrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here