Centrafrique : La Fao et son ambitieux projet d’insertion économique de 1500 jeunes

0
40


Bangui – La pose de la première pierre dudit poulailler pilote dit d’insertion socioéconomique des jeunes a été effective ce 03 juillet 2018. Une initiative de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) avec l’appui financier gouvernement Italien à  travers l’Alliance de la FAO de Pères Carmes. Jean Alexandre SCAGLIA, Représentant résident de la FAO a rehaussé de sa présence la cérémonie qui s’est déroulée en présence du Président du Conseil national de la jeunesse (CNJ), Francis Huguet MONGOMBE et du Révérend Père Andréas TANI Délégué provincial des Prêtres de la Congrégation des Pères Carmes Déchaux en Centrafrique.

En présence de nombreux invités, quatre allocutions ont été prononcées, suivies de la pose de la première pierre et des visites des locaux qui dorénavant abriteront le staff et les apprenants de ce centre agro-pastoral ont marqué la cérémonie.

Dans son message de circonstance, le Révérend Père AURELIO s’est appesanti sur les motivations qui ont poussé sa communauté religieuse à  mettre en place ce centre agro-pastorale dans le pays qui après la récurrente crise militaro-politique est confronté a un sérieux problème en matière d’alimentation et agriculture. Il n’a pas manqué de remercier le système des Nations-Unies pour l’Alimentation et l’agriculture (FAO) et l’ONG COOPI qui ont beaucoup œuvré pour ce projet depuis les années 1998.

Il a par ailleurs mentionné que ledit projet comporte plusieurs volets à  savoir l’éducation, l’agriculture, l’élevage et la cohésion sociale. Le Représentant de l’Agence Italienne de Coopération a quant a lui mis l’accent sur l’apport de son groupement et à  réitérer l’engagement de son institution à  appuyer ledit projet. Le Président du Conseil National de la Jeunes M. Francis Huguet MONGOMBE a fait un plaidoyer en faveur de la jeunesse du pays qui a beaucoup souffert des affres des conflits-militaro-politique et à  lancer un vibrant appel afin que ce centre agro-pastorale devienne un véritable centre de formation des jeunes du pays.

Quant à  M. Jean Alexandre SCAGLIA, Représentant résident de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), il a saisi l’opportunité pour jeter des fleurs a l’endroit des initiateurs dudit projet en ces termes : « C’est pour moi un réel plaisir d’être ici avec vous au Mont-Carmel pour la pose de la première pierre de la construction du projet d’appui à  la création d’un centre pilote de formation et d’insertion socio-économique des jeunes affectés par les conflits en République Centrafricaine ».

Le Représentant de la FAO a, en outre, poursuivi son message en affirmant que la pose de première pierre marque le démarrage effectif du projet soutenu financièrement par le gouvernement Italien à  travers l’Alliance de la FAO, des prix Nobel pour la paix et la sécurité alimentaire, avec la participation des Pères Carmes en Centrafrique. Avec ces derniers, la FAO a déjà  signé une Lettre d’entente de partenariat qui a permis d’abriter ce projet.

SCAGLIA n’a pas omis de remercier le Ministère de l’Agriculture et du développement rural et le Ministre de l’Elevage et de la santé animale d’avoir soutenu la vision d’un vrai développement économique en Centrafrique, particulièrement pour et par la jeunesse et ce projet est une illustration de cette vision.

Notons que le nobre des bénéficiaires directes de ce projet est estimé à  1500 personnes et au moins 70% des bénéficiaires sont constitués de jeunes, notamment des jeunes femmes et jeunes sans emploi affectés par la crise et issus des deux principales communautés religieuses du pays.

Fred Krock, CNC.

Source : abangui.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here