La Centrafrique dispose d’un plan national pour la prévention de l’incitation à  la haine et à  la violence

0
23


La Centrafrique dispose depuis le weekend dernier d’un plan national pour la prévention de l’incitation à  la haine et à  la violence. Une initiative du Haut Conseil de la Communication (HCC) avec l’appui de la division des droits de l’Homme de la Minusca.

Après la crise aigà¼e qu’a traversée le Centrafrique, l’incitation à  la haine monte de manière exponentielle surtout sur les réseaux sociaux. Ce phénomène constitue un moyen d’alimentation de la crise dans le pays. C’est pourquoi le HCC a initié cette campagne pour étouffer ce phénomène.

Une campagne de sensibilisation contre l’incitation à  la haine a été organisée pendant un mois à  l’intention du personnel des institutions de l’État, les leaders politiques ainsi que les organisations de la société civile et les médias. C’est à  l’issue de cette campagne qu’un plan national de prévention de l’incitation à  la haine et à  la violence a été élaboré avant d’être remis officiellement au premier ministre Mathieu Simplice Sarandji le samedi dernier.

Le premier ministre chef du gouvernement, Mathieu Simplice Sarandji invite les médias à  ne pas céder aux messages incitant à  la haine. « en république centrafricaine nos organes des médias depuis des décennies se complaisent dans la même pédagogie qui ne favorise pas l’essor de notre pays, le Centrafrique. et donc je vous invite à  changer de paradigme », lance le chef du gouvernement.

Le plan national pour la prévention de l’incitation à  la haine et à  la violence définit des stratégies et activités à  mener afin de réduire au maximum l’incitation à  la haine dans le pays déjà  fragilisé par la crise. Cette campagne de sensibilisation sera bientôt orientée dans l’arrière-pays pour appeler toute la population Centrafricaine à  une prise de conscience.

Source : abangui.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here