Chine-Afrique : le président Xi Jinping de retour sur le Continent

0
23

Le président chinois effectuera, du 20 au 27 juillet une nouvelle tournée africaine, la première depuis sa réélection. En route pour l’Afrique du Sud où il devrait prendre part au sommet des BRICS, Xi Jinping séjournera au Sénégal et au Rwanda avant d’accueillir, en septembre prochain, plusieurs dirigeants du continent à l’occasion du sommet Chine-Afrique.

Le président sénégalais Macky Sall et son homologue rwandais Paul Kagamé s’apprêtent à accueillir, en ce mois de juillet, le président chinois. Xi Jinping entamera à partir du 20 juillet prochain, une nouvelle tournée africaine qui le conduira au Sénégal et au Rwanda avant l’Afrique du Sud où il va prendre part, du 25 au 27 juillet à Johannesburg, au sommet annuel des BRICS, l’organisation des cinq plus grandes économies émergentes du monde (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud)

C’est par Dakar que le président chinois foulera le sol africain le 20 juillet pour une visite d’Etat de trois jours. Selon les échos de la presse locale, en plus de la signature de plusieurs accords de coopération, Xi Jinping assistera avec son hôte, le président Sall, à la réception officielle du Musée des civilisations noires de Dakar, une infrastructure culturelle financée par Pékin.

Au Rwanda également, le leader chinois s’entretiendra avec son homologue Paul Kagamé, président en exercice de l’Union africaine. En plus des questions bilatérales, Xi Jinping et le président Kagamé échangeront sur les derniers préparatifs du prochain sommet Chine-Afrique prévue en septembre prochain à Beijing.

Lire aussi : Chine-Afrique : un partenariat largement sous-estimé selon McKinsey

Nouvel élan à la coopération sino-africaine

La visite du président chinois au Sénégal et au Rwanda et par la suite le sommet des BRICS à Johannesburg, au cours duquel Xi Jinping rencontrera Cyril Ramaphosa et le président égyptien Abdel Fattah Al Sissi, sera l’occasion de donner une nouvelle impulsion aux relations économiques et commerciales sino-africaines. Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que le leader chinois se rend sur le continent depuis son arrivée au pouvoir en 2012. Il s’agit toutefois, de la première visite après sa récente réélection, en mars dernier, et surtout la première depuis le lancement de l’initiative « One road, one belt » ou « la nouvelle route de la soie » qui accorde une importance majeure au Continent. Premier partenaire commercial de l’Afrique, la Chine entend poursuivre son engagement africain en étendant les domaines de coopération à de nouveaux champs, notamment la sécurité, un défi pour l’Afrique.

Lire aussi : CNUCED : le « One Belt, One Road » de la Chine plus ambitieux pour l’Afrique que le « plan Merkel »

Dans le sillage de l’expansion des entreprises chinoises en Afrique ainsi que des financements qu’accorde l’empire du milieu pour la réalisation de plusieurs infrastructures, Pékin entend consolider ses relations avec les pays africains. C’est d’ailleurs le message que le président chinois a adressé aux chefs d’Etat, lors du dernier sommet de l’UA qui s’est tenu, les 1er et 2 juillet à Nouakchott en Mauritanie.

« Les pays africains continuent de parler d’une seule voix dans les grands dossiers régionaux et internationaux, et leur capacité à préserver la paix et la sécurité s’est beaucoup renforcée », a souligné le président Xi Jinping dans un message lu à l’ouverture des travaux et dans lequel il s’est félicité du processus d’intégration du continent que mène l’UA.

Il a en ce sens annoncé que le sommet de Pékin du Forum sur la coopération sino-africaine (FCSA) de septembre, qui a pour thème « construire ensemble une communauté de destin sino-africaine encore plus solide pour réaliser la coopération gagnant-gagnant », sera l’occasion pour son pays de renforcer ses relations avec l’Afrique.

A ce titre, Pékin s’engage à aligner ses interventions dans le cadre de l’initiative «la Ceinture et la Route» avec ceux du continent notamment l’agenda 2030 des Nations unies pour le Développement durable, ainsi qu’avec l’agenda 2063 de l’UA et bien d’autres stratégies de développement des pays africains. « Pékin et l’Afrique œuvreront pour porter leur partenariat de coopération stratégique global à un nouveau niveau », a promis le président chinois qui a invité les dirigeants africains à une forte participation au sommet de Pékin, « afin de discuter des projets concernant le développement de la coopération sino-africaine ».

 

Source : La Tribune Afrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here