Centrafrique : L’Assemblée nationale est-elle complice des détournements de fonds opérés par son Président depuis Paris?

0
80


Suite à  la publication le 26 juin dernier par CNC de l’article de monsieur Idriss Abdoulaye intitulé « Centrafrique : pays de l’éternel Barthélémy Boganda, pays des paradoxes », un autre lecteur du CNC vient de nous envoyer cet article en réaction à  celui d’Idriss Abdoulaye.

Voici l’intégralité de son article :

Au moins 3/4 du territoire est entre les mains des groupes armés Plus 1 000.000 des centrafricains sont encore en situation de réfugiés dans les autres pays; abandonnés à  leur triste sort.
environ 5000 centrafricains sont des réfugiés internes entre autres dans les Églises catholiques les mosquées et les camps de fortunes abandonnés à  eux mêmes sans une aide humanitaire.
La population civile est terrorisée tous les jours et elle meurt de faim.
Les hôpitaux sont devenus des mouroirs par manque de moyens humains et financiers.
L’ État Centrafricain est incapable de fournir à  ses enfants un acte de naissance et encore moins de l’eau potable.
Les plus vulnérables d’entre nous à  savoir nos parents réfugiés qui sont à  Cotonou au Bénin, qui pour se faire entendre et faire rétablir leurs droits sont obligés de se mettre en grève de faim, hélas puis qu’ils sont des parents pauvres personne ne les calcule.Il ne cesse pas de demander qu’on lui envoie de l’argent chaque semaine sachant qu’il n’est pas un pauvre. Est il normal que l’Assemblée nationale dépense plus de 100 000 000 FCFA pour la santé d’un individu qui passe la majeure partie de son temps à  voyager ?Nous exigeons à  l’Assemblée nationale d’enquêter sur son Président afin de savoir de quoi souffre t-il ?Il est soigné dans quel hôpital ?N’est ce pas lui qui avait promis à  tous les députés un véhicule pick-up 4à—4 neuf ?Ainsi va la RCA de Touadera
La vérité est que depuis les campagnes de 2016 il n’a rien et est très endetté. Il y a rien à  circuler c’est la fin des haricots .
Est-ce c’est à  l’Assemblée nationale de prendre en charge le séjour de son neveu Chamsou?
Pourquoi il ne rentre pas au pays depuis onze semaines ?
Où sont les autres députes ? Où sont passés les Présidents Ziguélé et Dologuélé ? Le peuple Centrafricain veut savoir, étant donné qu’il n’est pas pauvre et au regard de son salaire qui est de 7 000 000 FCFA / Mois.
Au vu de la situation précitée, il est inadmissible d’apprendre avec beaucoup de regret que le Président de l’Assemblée nationale est en France depuis onze semaines, officiellement pour des raisons de santé et, il est pris en charge avec son neveu Chamsou par l’Assemblée nationale.

Un texte de Rodrigue Feimonazoui.

NDLR : la Rédaction du CNC informe les lecteurs que cet article constitue la dernière réaction du public sur ce sujet pour éviter tout débordement. Merci de votre compréhension.

Source : abangui.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here