Centrafrique: 3e prêtre assassiné depuis le début de l’année

0
28


Source [aed-france.org] L’AED a appris avec tristesse l’assassinat du vicaire général du diocèse de Bambari en Centrafrique, le Père Firmin Gbagoua, ce 29 juin 2018. Il s’agit du troisième prêtre tué en 2018.

Le Père Firmin Gbagoua a été tué vendredi soir 29 juin à  Bambari, dans le centre de la Centrafrique. Le vicaire général du diocèse de Bambari a reçu « une balle à  bout portant dans l’abdomen vers 19h00 vendredi, avant de succomber à  ses blessures, alors qu’il était à  table pour dîner à  l’archevêché de Bambari, en compagnie de confrères » rapporte Vatican News.

Il s’agit du 3e prêtre tué dans le pays depuis le début de l’année, après le Père Joseph Désiré Angbabata en mars puis le Père Albert Toungoumalé-Baba, tué ainsi que 15 paroissiens à  Bangui, le 1er mai dernier.

Appel des évêques au Gouvernement centrafricain

Dans un communiqué publié ce 30 juin et envoyé à  l’AED, la Conférence des Évêques de Centrafrique (la CECA) fait part de son « amertume » en apprenant l’assassinat du Père Firmin. Les évêques condamnent « fermement les tueries successives des prêtres qui s’observent ces derniers temps« : « Nous interpellons vivement le Gouvernement et la Minusca à  coordonner leurs actions pour que les auteurs de ces assassinats soient arrêtés et traduits devant la justice. » Et les évêques de pointer du doigt cette question: « A qui profitent donc toutes ces violences contre l’Église Catholique de Centrafrique? »

Source : abangui.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here