RCA : La Mairie de Bangui lance une opération coup de poing contre les Installations anarchiques

0
43


ace à  l’occupation illicite des espaces dans la Capitale, la municipalité de Bangui a entrepris une opération consistant à  détruire les kiosques et débits de boissons installés de manière anarchique. Vendredi 22 juin 2018, des mesures répressives ont été annoncées sur Radio Ndeke Luka par les autorités municipales.

Selon Ferdinand Songoléma, chargé des Affaires juridiques de la Mairie de Bangui, « tous les boulevards, toutes les avenues et les rues sont inondés de bars dancings et kiosques ». Sans faire de détour, il a indiqué que « tous ceux qui ont installé leurs kiosques d’une manière anarchique les verront détruits ».

Ferdinand Songoléma a précisé par ailleurs que seuls les kiosques construits par la municipalité seront épargnés. « Bonga-Bonga est un espace que la Mairie avait construit pour faire asseoir le petit commerce », a-t-il rappelé soulignant que « les gens se sont installés de part et d’autre, jusqu’à  occuper l’air du jeu ». Il s’est indigné que « le jardin du cinquantenaire est un espace consacré où on ne devait pas vendre », relevant que « les effigies des Chefs d’Etat sont là « .

Le déclencheur

Le 19 juin 2018, une radio nationale a tourné un reportage sur le jardin du cinquantenaire, cet espace vert situé dans le 4ème arrondissement serait en voie de disparition

Ce joyau construit par l’ancien maire de Bangui, Jean Barkes Ngombé-Ketté, et inauguré le 28 novembre 2008 a pour objectif de rendre hommage aux anciens présidents de la République Centrafricaine. Aujourd’hui, ce jardin n’est plus qu’un site exploité par des acteurs économiques.

Une situation décriée par des observateurs sociaux. « Franchement, ça me donne l’envie de pleurer. Je vois des caves avec des gens qui boivent. Je suis au regret de voir que cet espace vert réservé à  un cadre de réflexion devienne à  ce jour le lieu où les gens passent leur temps à  boire de l’alcool », a témoigné un passant.

Du coup, les enfants sont privés de lieux de loisirs. Les Centrafricains accusent la Mairie de Bangui d’avoir bradé cet espace à  des particuliers. « Je pense que la personne qui est en train de construire a déjà  pris attache avec la Mairie. On se rend compte que la Mairie manque un peu de stratégies et de déontologie dans sa manière d’attribuer l’autorisation d’utilisation de cet espace vert ».

L’opération de destruction des kiosques s’était heurtée dans un premier temps à  l’opposition d’un des utilisateurs. Certains responsables de la municipalité ont même affirmé que le propriétaire du grand bar a brandi sa proximité avec l’actuel Chef de l’Etat, Faustin Archange Touadéra.

Le jardin du cinquantenaire du 4e arrondissement a été construit à  hauteur de 57 millions de francs Cfa.

La redaction de STK

Source : abangui.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here