L’ONU réitère son entier soutien au processus de paix en RCA

0
67


A l’issue d’une visite cette semaine en République centrafricaine (RCA), la sous-secrétaire générale aux opérations de maintien de la paix, Bintou Keïta, a réitéré vendredi l’entier soutien de l’organisation au processus de paix mené par l’Union africaine et aux efforts de la Mission des Nations Unies dans ce pays (MINUSCA).

Lors de son séjour, elle a exprimé son soutien aux autorités nationales et à  leurs efforts pour stabiliser le pays, y compris par une extension progressive de l’autorité de l’État au-delà  de la capitale Bangui.

Sa visite s’est déroulée dans un contexte sensible après le regain de violence en avril et en mai.

M. Keïta a rencontré le président, le Premier ministre, le premier vice-président de l’Assemblée nationale, ainsi que la société civile, y compris des groupes de femmes et des chefs religieux. Elle a également rencontré des partenaires internationaux, notamment le représentant spécial de l’Union africaine et le représentant de la Communauté économique des États d’Afrique centrale.

Mme Keïta a également visité Bambari où elle a rencontré la société civile, les chefs religieux, ainsi que les groupes armés.

« Le but majeur de toutes ces rencontres était de réitérer aux autorités du pays mais aussi à  la population centrafricaine, le soutien inconditionnel de l’ONU et de la communauté internationale dans la recherche de paix. Par ailleurs, ces échanges permettent également d’encourager la MINUSCA dans la mise en œuvre de son mandat et de voir ce qui peut améliorer son travail sur terrain », a-t-elle dit.

S’agissant de l’Initiative de l’Union africaine pour la paix et la réconciliation en RCA, elle a indiqué que les éléments concrets des recommandations du panel de l’Union africaine devraient être connus fin juillet. « Nous espérons que cela va vers une consolidation de la paix », a-t-elle souligné lors d’un point de presse.

Dans cette dynamique de recherche de la paix, la sous-secrétaire générale dit apprécier la cohabitation des communautés dans la ville de Bambari, qui a été récemment mise à  mal par les actions des groupes armés. Elle a toutefois pointé du doigt des « individus irresponsables » qui manipulent la population à  travers des discours de haine et de violence.

Lors de la rencontre avec les journalistes, la sous-secrétaire générale a salué l’arrivée des forces armées centrafricaines (FACA), jeudi à  Bangassou, tout en rappelant que la question du déploiement des FACA dans d’autres parties du pays exigera « de la volonté et de la solidarité de tout le monde », soulignant les défis en matière de formation et de logistique.

En réaction aux critiques vis-à -vis de la MINUSCA, Mme Keïta a rappelé la « grande contribution » de la Mission. « Il faut reconnaître les efforts des hommes et des femmes civils et en uniforme de la MINUSCA », a-t-elle souligné, appelant à  un « dialogue apaisé » avec la Mission.

Source : abangui.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here