Centrafrique : L’Union des Journalistes Centrafricains renouvèle son Conseil Exécutif

0
8


BANGUI – Le Bureau du Conseil Exécutif de l’Union des Journalistes Centrafricains vient d’être renouvelé samedi 23 juin à  l’issue d’une assemblée Générale élective qui consacre l’alternance à  la tête de l’organisation. Tita Samba Solé succède à  Rigobert Maka Gbossokoto.

L’Assemblée Générale Elective de l’Union des Journalistes Centrafricains (UJCA) s’est tenue dans un contexte où depuis plusieurs années, cette organisation faitière des médias en Centrafrique souffre de plusieurs problèmes dont le manque de la Maison de la presse et des Journalistes et la légitimité des dirigeants de l’organisation du fait de l’absence de l’Assemblée générale élective.

Depuis ce samedi 23 juin, la présidence de cette organisation est placée sous commande de Tita Samba Solé qui succède à  Rigobert Maka Gbossokoto. La Vice-présidence est confiée à  Jean Fernand Koena, le secrétariat à  Appolinaire Modeste Ngoumbassa et la trésorerie revient à  Francine Evodie Ndemadé.

Le président sortant Rigobert Maka Gbossokoto a présenté le bilan de ses activités avant de relever quelques défis notamment le manque de la maison de la presse et des journalistes, la relecture de l’ordonnance N°05.002 du 22 février 2005, relative à  la liberté de la communication, l’épineux problème de la Convention Collective entre les médias privés et le Statut Particulier pour les journalistes exerçant au niveau de la presse publique.

Tita Samba Solé, président élu de l’UJCA dit s’appuyer sur les journalistes dans l’accomplissement de sa mission, « les journalistes travaillent dans des conditions très difficiles. Ma position dans ce combat, ce qu’on reconnaisse que nous sommes le quatrième pouvoir. Ce ne sont pas les autres pouvoirs qui vont nous donner ce pouvoir mais aux journalistes de se donner ce pouvoir », a-t-il déclaré.

Pour le nouveau président, l’urgence est d’abord par la formation des journalistes, l’accélération du processus de la délivrance des Cartes de Presse, l’acquisition des matériels de travail pour les journalistes, l’acquisition d’une nouvelle Maison de la Presse et des Journalistes mais aussi et surtout le renouvèlement des contacts avec les partenaires pour les inviter à  continuer leur soutien aux journalistes.

L’UJCA est organisation qui a pour mission de défendre des intérêts matériels et moraux des journalistes. Elle est officiellement reconnue en Avril 1994. Ses grands défis aujourd’hui est de poursuivre le combat dont les pistes sont tracées par le président sortant mais aussi de mettre en œuvre les recommandations de l’Assemblée générale.

FRIDOLIN NGOULOU

Source : abangui.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here