Lancement à  Bangui d’un projet du Programme Alimentaire Mondial en faveur des petits producteurs agricoles

0
24


Le Chargé de Mission au ministère du Développement Rural, Rodrigue Yakéndé, a présidé, vendredi 22 Juin 2018 à  Bangui, le lancement du projet Bekou-PAM financé entièrement par l’Union Européenne à  hauteur de 1,4 milliards de Francs CFA.

Ce programme, qui est mis en œuvre dans les régions à  plus fort potentiel agricole de la RCA a pour objectif de fournir un marché aux petits producteurs et de leur apporter un soutien pour améliorer la qualité de leurs récoltes, leurs capacités de stockage et de commercialisation.

Grâce au fonds Békou, une frange de la population centrafricaine est devenue autonome, malgré les crises militaro-politiques qui ont mis à  genou l’économie centrafricaine, a relevé Rodrigue Yakéndé.

« Ce programme novateur, catalyseur du Développement agricole, est un outil pour le Gouvernement de la République Centrafricaine de lutter contre la pauvreté », a précisé le Représentant du ministre du Développement Rural.

Pour Léone Rocco, Représentant Résident du PAM, « il est donc plus que jamais indispensable d’innover pour répondre maintenant aux défis de la transition entre l’humanitaire et le développement, et de préparer la reconstruction ».

« Et c’est ce que fait le fonds Bekou pour offrir à  la RCA une réponse cohérente et efficace ; le fonds qui se veut particulièrement réactif permet d’améliorer l’articulation entre l’Intervention d’urgence et le développement du pays et ce dans la transparence et l’efficacité », a-t-il ajouté.

Léone Rocco a profité de cette tribune pour dire que ce financement va permettre à  46 000 petits producteurs de renforcer leurs capacités de production et de commercialisation à  travers la vente groupée, contribuant ainsi à  améliorer leurs moyens de subsistance ainsi que leur sécurité alimentaire et celle de leurs familles.

Le Représentant de l’Union Européenne, Hans Krebbs, chef de Section Développement Rural a, quant lui, souligné que la réussite de ce programme demeure grâce à  la pleine collaboration et synergie entre les différents partenaires sur le terrain, les producteurs de base, les ONG nationales et internationales, l’Agence centrafricaine pour le développement de l’agriculture (ACDA), l’Institut centrafricain de recherche agronomique (ICRA) et le PAM qui coordonnera les actions sur le terrain.

Source : abangui.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here