Centrafrique : Le PAM lance un projet d’appui aux petits agriculteurs dans 11 préfectures de la RCA

0
21


BANGUI– Le Programme alimentaire mondial (PAM) en Centrafrique a lancé ce 22 juin à  Bangui le projet d’appui aux petits producteurs agricoles financé par l’Union Européenne à  travers le Fonds Bêkou.

Ce projet est lancé pour booster l’économie locale dans un contexte de relèvement économique après la crise qui a fragilisé l’économie dans plusieurs villes du pays.

La phase pilote en 2017 a permis d’injecter plus de 800 millions de F CFA dans l’économie locale, en achetant des produits agricoles directement des producteurs. Mais pour 2018, à  travers l’appui du Fonds Békou, le PAM s’attend à  plus de fonds dont 46 000 seront les bénéficiaires.

Pour le représentant pays adjoint du PAM, Rocco Leonce, cela est une marque de confiance à  travers l’appui du Fonds Békou à  ce projet, « oui, une marque de confiance, car à  travers ce financement de 2 millions d’euro soit 1,4 milliards de F CFA, c’est une reconnaissance que le programme d’achats locaux ‘’’P4P » en appui aux petits producteurs a un rôle important à  jouer pour le développement du pays », a-t-il justifié.

Le projet pilote démarré en 2015, a permis aux petits producteurs agricoles d’augmenter leurs revenus et ceux de toute leur communauté. Selon le PAM, le projet est un outil essentiel pour lutter contre la faim en milieu rural et a permis en 2017 de venir en aide à  quelques 25.000 producteurs agricoles dont 55% de femmes. La nourriture achetée dans le cadre de ce projet est ensuite redistribuée à  travers les différents programmes d’assistance du PAM dont le programme de repas scolaire et de l’assistance aux déplacés.

Le P4P est un soulagement pour les partenaires financiers, les acteurs de mise en œuvre mais surtout le gouvernement qui salue cette initiative qui rentre dans le cadre du pilier 3 du Plan de Relèvement et de la Consolidationde la Paix, lequel pilier consiste à  procéder au relèvement économique et à  la relance dans le secteur productif.

Le chargé des misions au ministère de l’agriculture et du développement rural, Rodrigue Prosper Yakende, estime que ce projet va améliorer davantage les conditions de vie des populations rurales et constitue pour le gouvernement un outil efficace pour la lutte contre la pauvreté.

Ce projet vise 11 préfectures sur les 16 que compte la République Centrafricaine et s’étale jusqu’en 2019. En 2017, 1400 tonnes de nourriture ont été achetées chez les petits producteurs. Avec ce nouveau financement, il est prévu d’atteindre 3000 tonnes.

Source : abangui.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here