Centrafrique : Une vingtaine de morts dans un affrontement FPRC/séléka tchadiens à  Ndélé

1
276


D’intenses combats ont été enregistrés dans la localité de Ndélé dans le Bamingui-Bangoran plus au nord entre les séléka du FPRC (Front populaire pour la renaissance de Centrafrique) et les séléka tchadiens. A en croire les premiers bilans de ces échauffourées, ce sont une vingtaine de combattants qui ont été tués dans les deux camps.

Selon différentes sources, les tchadiens en cause dans cette scène de violence séjournent à  Ndélé au soin des leaders du FPRC qui les avaient appelés à  combattre dans leur rang.

Mais, depuis que le projet de la nouvelle marche sur Bangui ne fait plus rêver à  partir de Kaga-Bandoro, les combattants du FPRC autochtones se sont retournés au bercail y compris leurs alliés tchadiens.

In situ, réflexe de survie aidant, les tchadiens se sont vus obligés de ratisser les villages environnants pour vivre. Selon le sultan de Ndélé, ces tchadiens n’en sont pas à  leur première scène de pillage des villages sur l’axe Ndélé – Kaga Bandoro.

Pour cette dernière attaque, les séléka du FPRC n’arrivent plus à  supporter que des alliés s’en prennent à  leurs parents, une opposition qui a déclenché l’affrontement.

Les habitants de Ndélé vivent dans la psychose avec à  l’esprit l’idée d’un problème renfort des tchadiens, eu égard à  la porosité de la frontière entre le Tchad et la RCA toujours au profit des tchadiens.

A la dernière nouvelle, des sages de la localité ont pris l’initiative d’une médiation entre les belligérants. L’on n’est pas dans les mystères des dieux pour prédire ce qu’adviendra la situation d’un moment à  l’autre.

Source : abangui.com

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here