Centrafrique : déploiement des soldats FACA à  Bangassou, des forces spéciales de la MINUSCA au renfort pour sécuriser le convoi.

0
79


Bangui, – En route pour la ville de Bangassou, au sud-est du pays dans la préfecture de Mbomou, une unité des forces armées centrafricaine (FACA), composée d’une centaine des soldats et escortée par les forces spéciales de la MINUSCA se trouve actuellement à  quelques kilomètres de leur point d’arrivée.

Alors que la MINUSCA (Mission multidimensionnelle intégrée des Nations-Unies pour la stabilisation en Centrafrique), dans un communiqué publié, a mis en garde les rebelles de l’Unité pour la paix en Centrafrique (UPC) dirigée par le sulfureux Ali Darassa contre toute tentative visant à  entraver le mouvement des FACA vers Bangassou, une unité d’élite des forces parachutistes de la MINUSCA, en couverture aérienne, sécurise le convoi depuis la ville de Bambari.

Les rebelles, de leur côté, auraient reçu une instruction formelle de leur hiérarchie de libérer la voie au convoi des FACA, selon une source proche du mouvement rebelle contactée par CNC au téléphone.

Entre temps, l’un de deux chars blindés de la MINUSCA, remis aux FACA à  Bambari pour se protéger au cas ou, est tombé en panne dans le village « GBOKOLOGBO », proche de Bambari, où séjourne actuellement le criminel chef de guerre Ali Darassa, le patron du mouvement UPC.

Bizarrement, les rebelles, qui étaient furieux à  l’arrivée des soldats FACA à  Bambari, semblent coopérer cette fois à  l’arrivée des FACA à  GBOKOLOGBO. Certains ont même proposé leur service pour aider les FACA à  réparer l’un des VAB tombé en panne à  seulement quelques mètres d’eux.

Finalement, tout se passe bien et le convoi des soldats FACA se trouve avant-hier mardi 19 juin dans la sous-préfecture d’Alindao, proche de Bangassou.

Déjà  à  Bangassou, la population civile, y compris les déplacés de l’Église catholique, attend avec espoir l’arrivée des soldats FACA afin de sécuriser définitivement la ville.

Un texte de : Gisèle Moloma, CNC.

Source : abangui.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here