Lancement officiel de la première édition des cahiers économiques de la RCA

0
65


Bangui- Le ministre de l’Economie, du plan et de la Coopération, Félix Moloua, assisté du responsable des opérations de la Banque mondiale en Centrafrique, Robert Bou Jaoude, a procédé mardi 19 juin 2018 à  Bangui au lancement officiel de la première édition des cahiers économiques de la République centrafricaine (RCA).

Ces cahiers économiques, intitulés « briser le cycle des conflits et l’instabilité » et amplement soutenus par la Banque mondiale, ont pour objectif d’orienter les décisions du gouvernement dans le domaine du développement.

A l’occasion, Félix Moloua a déclaré que ces outils permettront d’identifier les leviers sur lesquels le gouvernement peut appuyer pour disposer des effets duplicateurs pouvant booster l’économie nationale.

Tout en saluant l’expertise de ceux qui ont élaboré ces cahiers économiques, parmi figurent des compétences nationales, M. Moloua a estimé que ces cahiers serviront également de guide pour les acteurs du développement, les partenaires ainsi que les experts.

Selon M. Bou Jaoude, ces études ont intégré les évolutions annuelles des tendances économiques centrafricaines censées aider le gouvernement et ses partenaires techniques et financiers à  identifier de nouvelles opportunités et à  relever des défis persistants.

Il a également souhaité l’implication de la société civile, le renforcement de la responsabilité publique et l’amélioration de la transparence, grâce à  l’adoption des arrangements politiques et institutionnelle pragmatiques devant améliorer la qualité de l’administration publique.

Dans les recommandations, il est suggéré que la République centrafricaine de s’inspirer des expériences des pays tels que le Burkina Faso, l’Ethiopie, le Ghana, le Liberia et le Rwanda qui sont sortis de conflits et d’entamer de réelles réformes institutionnelles nécessaires à  la croissance et à  la création d’emplois dans les secteurs de l’agriculture, du bois et des services afin de briser le cycle des conflits et de l’instabilité.

Le contenu des premiers cahiers économiques de la République centrafricaine présentent le climat sécuritaire encore tendu, ralentissant la croissance ; la possibilité pour atteindre le niveau du Produit intérieur brut (PIB) par tête d’avant la crise qu’en 2025 ; la détérioration du solde extérieur et du solde budgétaire et l’impact de la sécurité sur les réformes.

Les réponses à  ces défis concernent l’adoption, par le gouvernement, des mesures envers les exportations minières industrielles ; la délivrance de nouvelles licences forestières suscitant l’augmentation des exportations ; l’initiation des réformes visant l’amélioration de la productivité des services et l’investissement dans l’éducation en vue d’augmenter le nombre des travailleurs qualifiés.

Les prochains numéros des cahiers économiques de la République centrafricaine seront disponibles avant 2019, correspondant aux prochaines réunions de la Banque mondiale.

Alain-Patrick Mamadou / ACAP

Source : abangui.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here