Deuxième journée des travaux de l’atelier de validation de l’avant-projet de code électoral

0
31


Bangui – Les travaux de l’atelier de validation de l’avant- projet de loi portant code électoral en République Centrafricaine se poursuivent ce mardi 19 juin 2018 à  Bangui dans les 4 commissions mises en place à  cet effet.

L’une des membres de la commission numéro 2 relative à  la liste électorale, candidatures et différents contentieux, Marie-Claire Mbolidi-Damada, a expliqué qu’il y a beaucoup d’innovations dans cet avant- projet de code électoral soumis à  validation.

Elle a souligné que dans cet avant-projet, les candidates aux élections législatives, sénatoriales et communales ne sont plus tenues de présenter un document attestant qu’elles ont une propriété bâtie.

Autre innovation a-t-elle indiqué « c’est qu’on exige l’usage des cartes biométriques durant tout le processus électoral, contrairement à  ce qui s’est passé lors des dernières élections groupées de 2015/2016 ».

Elle a fait savoir que les discussions ont été âpres dans cette commission au sujet des différents contentieux, notamment les cas d’omission sur les listes électorales ou omission des noms des candidats sur les bulletins de vote et les éventuels recours à  faire pour les rétablir dans leur droit.

Selon elle, point n’est besoin d’être centrafricain de souche pour être éligible comme candidat aux différentes élections à  venir.

Il convient de rappeler qu’il n’y a que pendant les débats en plénière que les participants pourront valider les différents points soulevés en commission.

Etienne Vikoma/ACAP

Source : abangui.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here