Centrafrique : L’initiative africaine et le succès des Faca à  Bambari traités par la presse écrite

0
579


BANGUI, (RJDH) – La défaite des combattants Séléka face aux Faca à  Bambari et le dialogue entre le pouvoir et les rebelles, ce sont les principaux sujets qui ont intéressé la presse nationale.

Le dialogue entre le gouvernement et les groupes armés, c’est le sujet phare traité par l’Agora qui ne croit pas en la sincérité de cette rencontre. « Dialogue ou l’opium », c’est le titre choisi par nos confrères de l’Agora pour développer une analyse autour de cette importante question. Pour l’Agora, ce dialogue n’est qu’une trogue proposée aux Centrafricains pour les endormir afin de donner l’occasion aux groupes armés de s’approcher du pouvoir ou de contrôler le circuit des armes avec comme objectif de reprendre le pouvoir. L’Agora développe un scepticisme virulent contre ce dialogue qu’il pense ne pas être porté par les Centrafricains.

Le confident s’est penché ce matin sur le départ des combattants Séléka de Bambari pour la ville de Kaga Bandoro. Le journal s’est proposé de chercher les raisons de ce qu’il appelle le « retrait des rebelles de Bambari pour Kaga Bandoro ». Nos confrères avancent deux raisons. La première un repli tactique après la défaite face aux Faca pour une réorganisation. La seconde, une fuite en direction des pays voisins. Pour le journal quel que soit la raison fondamentale de ce retrait, il y a de quoi à  encourager les forces régulières qui ont boudé hors de Bambari ceux qui tenaient l’insécurité.

Ce sujet intéresse aussi nos confrères de l’Agora qui annoncent ce matin que les Faca après le départ des rebelles, ont remis le drapeau centrafricain dans plusieurs quartiers de Bambari sous l’applaudissement de la population « rassurée par cette présence ». C’est une raison de fierté pour l’Agora qui tire son chapeau aux Faca et demande aux autorités de faire de même.

Toujours sur le même sujet, Adrénaline Info titre, « le retour prévu de l’armée à  Bangassou suscite l’espoir ». Nos confrères publient un reportage dans lequel ils citent des sources locales qui affirment attendre l’arrivée des Faca pour reprendre leurs activités. La joie des habitants de Bangassou transparait dans l’article de nos confrères.

Le succès des Faca à  Bambari donne l’occasion au journal le Confident de déduire que l’étau se resserre autour des groupes armés. Un autre sujet dans le confident, c’est l’acquittement de Jean Pierre Bemba par la Cour Pénale Internationale dont l’image, selon nos confrères est écorchée par la décision de la chambre d’appel. La CPI, un arbre qui cache la forêt, la CPI une structure soumise aux superpuissances, voilà  la position prise par ce journal qui n’a pas caché son désarroi après la décision de l’acquittement qui selon le journal le confident désoriente d’avantage les nombreuses victimes.

Ce sont les principaux sujets qui ont intéressé les journaux ce matin à  Bangui. Bonne lecture à  toutes et à  tous mais gardez à  l’esprit que « la vie est action ce qui nous engage à  prendre action tous les journaux ».

Source : abangui.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here